Lundi 24 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Faits-Divers

Chantage : Ibrahima Ngom Damel et les 18 messages envoyés à Mor Ngom

Single Post
Chantage : Ibrahima Ngom Damel et les 18 messages envoyés à Mor Ngom

Le journaliste Ibrahima Ngom «Damel» est dans de très sales draps. Arrêté jeudi par la Section de recherches de la gendarmerie, il a été inculpé vendredi pour “extorsion de privilège, chantages et injures”, informe «Libération». Placé sous mandat de dépôt, il est pensionnaire de la chambre 7 de la Maison d'arrêt de Rebeuss et sera jugé devant le tribunal des flagrants délits de Dakar ce mercredi.

Le journal informe que les enquêteurs ont pu retracer 53 Sms “orduriers” en 18 mois que Ibrahima Ngom “Damel” a envoyé au ministre-conseiller, Mor Ngom, sans que ce dernier ne réagisse. Le journaliste est alors allé jusqu'à convoquer la fausse affaire Ndèye Ndack en prétendant détenir des “preuves”. Mais le ministre n'a toujours pas réagi. C'est alors que Ibrahima Ngom Damel, note “Libération”, s'est procuré le numéro de la fille de Mor Ngom et lui a envoyé des Sms pour lui dire qu'elle ne connait pas le vrai visage de son père. Ce qui a poussé Mor Ngom à déposer une plainte contre le journaliste qui a été cueilli.

Une délégation de la presse en ligne, conduite par Ibrahima Lissa Faye, s'est rendue jeudi au domicile de Mor Ngom, pour intercéder en faveur du journaliste. Selon “Libération”, Mor Ngom leur a répondu qu'il respecte la liberté de la presse et qu'à l'instar du Président de la République, il se refusait de porter plainte contre un journaliste. Mais lorsque Ibrahima Ngom “Damel” s'en est pris à sa famille, il n'a pas eu le choix. Le sort du journaliste est ainsi entre les mains de la justice, même si Mor Ngom a retiré sa plainte.


liiiiiiiaffaire_de_malade

17 Commentaires

  1. Auteur

    Ndell

    En Avril, 2015 (08:51 AM)
    Si ce qui est dit est avéré, les confrères devraient avoir honte d'intercéder en faveur d'un tel individu.....
  2. Auteur

    Doc Anony

    En Avril, 2015 (08:51 AM)
    Je ne comprends pas l'attitude de Ibrahima Lissa Faye d'intérceder en faveur de leur inconscient et pourri collégue. Au contraire c'est le moment de chasser de la corporation ces vermines du journalisme et de la presse. Quand un journaliste se permet d'envoyer injurieux à quelqu'un et en plus à un enfant, vraiment c'est trop. Meme les mafiosi ne se comportent pas ainsi.
    Auteur

    Anonymeibra Sago

    En Avril, 2015 (08:58 AM)
    il doit être condamné plus de 5 ans et rayé des journalistes vraiment, c'est pas comme ça qu'on octroi des gallons ou construire un château il faut soit travailler soit lutter avec Tapha TINE ou Gris Boredeaux
    Auteur

    Secrétaire

    En Avril, 2015 (09:03 AM)
    On aurait compris la médiation des confrères si ce maître-chanteur était dans le registre du journalisme mais là intercéder en sa faveur c'est se rendre complice d'un crime. Appeler la fille d'un homme pour dénigrer son père! Un sous-être pareil doit châtié et Mor Ngom n'aurait jamais dû retirer sa plainte. nTout cela procède de la mutation chromosomique de certaines franges de la société sénégalaise.
    Auteur

    Major ./ Fatick

    En Avril, 2015 (09:35 AM)
    De tes les façons ce journaliste n'a pas sa place de la presse digne et il a oublié le mal qu'il a pu faire à la personne en la diffamant auprès de sa famille de cette manière
    Auteur

    Vrai

    En Avril, 2015 (09:42 AM)
    Ce qui prouve qu'il n'est pas vraiment par intelligent ! Avec son numéro en plus ! Sournaliste le dirai !
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (09:58 AM)
    ou a t'il appris ce métier de journaliste
    Auteur

    E

    En Avril, 2015 (10:08 AM)
    Auteur

    Mame Less Dia

    En Avril, 2015 (10:26 AM)
    Les confrères devraient plutôt prendre leur distance avec un tel individu. Il a voulu détruir une famille!
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (10:37 AM)
    De la on de dire comment il est devenu journalist "en trichant"n
    Auteur

    Asterix

    En Avril, 2015 (11:11 AM)
    Et dire que la presse senegalaise pillule de ce genre d'individus Quelle honte!!!
    Auteur

    Anonyme Diogomaay

    En Avril, 2015 (11:15 AM)
    C'est par le même procédé que des journalistes se sont retrouvés dans les cercles du Pouvoir. Faut nettoyer la profession de ses saletés
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (12:05 PM)
    c salete il m parvenu que bcp demission a walf tfm sen tv il faut payer le gars par lintermediaire de leur courtier pour etre inviter on te fait une promotion et parfois si tu denigre une celibrite ou acteur politique on appelle celui ci pour lui dire un gars a dit des choses graves sur vous mais si tu donnes quelques chose on va pas pblier la video nce pays ya trop de merde
    Auteur

    Khadim Touba

    En Avril, 2015 (12:18 PM)
    Mor Ngom kat rek lay def il a du avoir des infos sur lui, et le journaliste qui a écrit l'article est un acheté car il parle de la "fausse affaire ndeye ndack" alors que cette affaire existe bel et bien. Mor Ngom a payé avec l'argent si contribuable, la chirurgie de la poitrine de ndeye ndack a 6 millions cfa. Avant d'arriver au pouvoir en 2012, Mor ngom était fauché comme rat d'église . Il n'y a jamais de fumée sans feu .
    • Auteur

      Sambis

      En Avril, 2015 (10:39 AM)
      khadim ,tu dois ouvrir ta bouche en derniére position ce que le soit disant journaliste a fait ,merite une condamnation trés sévére pour que d\'aurte comme toi khadim ne vont plus se hasarder à cometre ces bétises et un inconscient comme khadim se de raconter des bétises je m\'arrete la
    Auteur

    Payenne

    En Avril, 2015 (15:25 PM)
    Il faut sévir lourdement contre ces "journalistes alimentaires"
    Auteur

    Citoyen

    En Avril, 2015 (16:28 PM)
    Preuve que leur fameux tirbunal des pairs ne comdamenera aucun journaliste et c'est les citoyens qui vont toujours trinqués aprés avoir été trainés dans la boue sans défense.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (21:59 PM)
    Au Senegal pour qu'un journaliste réussisse ,il doit être menteur,diffamateur et maitre de chantage de la plume.nVous n'allez plus entendre des Abdoul latif Coulibaly et yakham mbaye critiquer.nLes hommes politiques faibles,corrompus et loin d'être propres cherchent toujours a mettre un biberon dans la gueule de ces maîtres de chantages , diffamateur et menteurs .

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email