Mardi 28 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Colère à Kaboul après le lynchage d'une innocente

Single Post
Colère à Kaboul après le lynchage d'une innocente

Plus de mille manifestants défilaient mardi à Kaboul pour protester contre le lynchage jeudi dans la capitale afghane d'une jeune femme, Farkhunda, accusée d'avoir brûlé un Coran, ont rapporté des journalistes de l'AFP.Sous une pluie battante, les manifestants, munis de parapluies pour certains, défilaient en scandant des slogans tels que "assez d'ignorance", "les meurtriers de Farkhunda doivent être punis", "justice pour Farkhunda", "nous voulons la démission du chef de la police". 

Battue et brûlée vive
Farkhunda, 27 ans, a été battue à mort par une foule surexcitée à Kaboul après avoir été accusée d'avoir brûlé un exemplaire du Coran. Son corps incendié a été jeté dans le lit de la rivière Kaboul. 

Fausse accusation
Lundi, devant le parlement, le ministre de l'Intérieur, Noorul Haq Ulumi, avait affirmé que la jeune femme était innocente: "L'accusation la visant est complètement fausse. Farkhunda était une femme religieuse, elle n'était pas impliquée (dans l'incinération d'un Coran), elle était innocente". 

Colère
"Elle était notre soeur. Les gens qui l'ont tuée n'avaient aucun respect pour les femmes, pour la loi, ou la charia", a déclaré mardi, lors de la marche à Kaboul, Ahmad Zia, un manifestant. "Nous voulons que le gouvernement suive cette affaire et arrête tous les meurtriers. Ce qu'ils ont fait ne représente pas ce que les Afghans veulent", a-t-il ajouté. 

Enquête et arrestations
L'enquête sur les circonstances de l'incident était en cours mardi et la police n'était pas en mesure d'en rendre public les détails, a indiqué à l'AFP Sediq Sediqqi, le porte-parole du ministère de l'Intérieur. Ce dernier a toutefois précisé que 20 policiers avaient été interrogés et 22 personnes arrêtées depuis vendredi en lien avec cette affaire. 

L'inaction de la police
Des images du lynchage diffusées sur les réseaux sociaux montrent des policiers en uniforme n'intervenant pas au moment où la jeune femme était battue. Ces images, nombreuses, ont permis aux enquêteurs d'identifier les premiers suspects. 

Obsèques
Dimanche matin, plusieurs centaines de personnes ont assisté aux obsèques de Farkhunda à Kaboul. Fait rare en Afghanistan, le cercueil de la jeune femme a été porté au cimetière par des femmes. 

Précédent
En 2012, la révélation de l'incinération d'exemplaires du Coran sur la base américaine de Bagram avait provoqué cinq jours de violentes émeutes antiaméricaines et d'attentats. Une trentaine de personnes avaient été tuées

Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Bizarre

    En Mars, 2015 (10:45 AM)
    aucun commentaire pour ce crime horrible commis par des surexcités musulmans ! On le sait, dans la religion musulmane les femmes ne sont que des sous-êtres humains, soumises . L'horreur dans toute sa splendeur et aucun sénégalais vu qu'on ne parle pas sexe . Ces afghans qui ne savent que faire la guerre et humilier les femmes. HONTE A CES PREDATEURS RELIGIEUX SANGUINAIRES QUI SE DISENT DES RELIGIEUX, LE MOYEN-AGE EST TOUJOURS LEUR QUOTIDIEN.
  2. Auteur

    Tiédo Fall

    En Mars, 2015 (11:06 AM)
    l'islamisme est une maladie mentale proche de la rage et de la schizophrénie. Regardez bien les islamistes : ils ont le même comportement que les individus atteints de ces maux. Ils tombent en hystérie, tuent sans distinction et ne s'arrêtent qu'après avoir été eux-mêmes tués ( comme le chien enragé). Ensuite, les islamistes disent tuer sous l'instigation d'un dieu comme les schizophrènes qui, eux, affirment tuer sous l'instigation de "voix mystérieuses".
    Auteur

    Tièdo Wata Wate

    En Mars, 2015 (15:08 PM)
    TIEDO FALL YAWE EST CE QUE ÇA VA. CES ARABES MELANGENT CULUTURE ET RELIGION , ET ILS SONT NATURELLEMENT MECHANT ET BARBARE , ILS ADORENT LE SANG ET N'ONT AUCUN RESPECT POUR LA FEMME. LE SENEGAL EST UN PAYS MUSULMAN ET CES CHOSES N' Y EXISTENT PAS.
    • Auteur

      Tiédo Fall

      En Mars, 2015 (15:16 PM)
      boko haram, c'est pas des arabes. mais ils sont atteints de cette maladie mentale appelée islamisme. chez nous aussi il y a une minorité qui est atteinte de la même maladie. le jour où elle aura plus de force, vous allez voir!
    Auteur

    Lala

    En Mars, 2015 (09:25 AM)
    c triste et je partage la douleur des femmes kaboul.seul dieu jugera evidemment.ainsi va la vie c dur mais le musulman doit etre gentil envers tout etre humain.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email