Samedi 27 Novembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Opinion

Je reviens de Windhoek ; et surtout de mes illusions… ( Par Abou Abel Thiam )

Single Post
Je reviens de Windhoek ; et surtout de mes illusions… ( Par Abou Abel Thiam )
Je reviens de la Namibie. Je reviens la tête pleine d’images de ce pays niché entre l’Afrique du Sud, l’Angola et le Mozambique. De ce voyage, je suis revenu, et je suis aussi revenu  de mes illusions, celles de Sénégalais infatué de certitudes d’être le centre du monde. De Windhoek, la capitale, haut perchée sur des collines, je reviens, tombant des cimes de mon arrogance... J’y ai appris qu’on pouvait vivre dans le respect des règles de l’hygiène ; j’ai retenu qu’il n’y avait pas de fatalité à déposer partout des ordures, que chaque citoyen peut être son propre gendarme dans le respect de la chose publique. 
De ce pays devenu indépendant en 1990, après une lutte épique contre le colonisateur, je suis revenu la tête pleine d’étoiles.  Je reviens des hauteurs de ce pays, sujet à un vertige causé non pas par l’altitude, mais par la propreté de l’espace public, en zones rurales comme dans les villes. 
Comme la démocratie, la propreté n’est pas antinomique de la pauvreté, m’ont appris les Namibiens. 
Je suis tenté d’y retourner, de revisiter ce pays au calme minéral, pour vérifier qu’on n’y barre pas les rues pour un baptême, des chants religieux ou un quelconque prétexte. Que boutiques, bars et échoppes ne déversent pas des décibels dans la rue, à longueur de nuit ; que des tasses vides ne s’échappent des vitres ouvertes de voitures pour verser sur l’asphalte des restes de café… 
Je suis  revenu, apprenant avec stupéfaction qu’un pays peut vivre sans des hordes de gaillards enguenillés et shootés à des substances suspectes qui investissent la rue, sébile à la main.
Je suis enclin à reprendre la route, quitter Onakashi pour Ologum Bashi, juste pour saluer cette femme d’un âge avancé, aperçue à l’aube, un balai à la main, nettoyant les alentours de sa modeste demeure. A cette occasion, que j’espère toute prochaine, je me ferai volontiers accompagner par des compatriotes à moi, pour réaliser avec eux que le bien de tous devrait être protégé par chacun.
Dès que nous mettrons pied dans ce pays, je prendrai à témoin les quelques rares Sénégalais qui y vivent, pour relever avec eux que les trottoirs et les devantures des boutiques ne sont pas envahis par des marchands tabliers sous prétexte de «door waar».
Sur ces longues routes prolongées par des pistes difficiles, nous ne rencontrerons pas, mes compagnons et moi, des « Ndiaga Ndiaye »  qui défient les lois de la physique pendant que leurs chauffeurs défient celles du Code de la route…
 A Windhoek, où je retournerai sans besoin d’y être contraint, je me ferai répéter que dans cette ville qui n’est pourtant pas sur la planète Mars, héler trop bruyamment son prochain dans la rue relève d’une …infraction sanctionnée d’une amende. Je ne dirai pas, on s’en doute, qu’ailleurs certains utilisent des mégaphones pour vendre leur camelote ou leur guide…
Au pays de la Swapo, du légendaire Sam Nujoma, toujours bon pied  bon œil, du sympathique Ikifiépunié Pohamba et du celui qui se fait appeler  «Général Ho Chi Min» tant il fit des ravages dans les rangs du colon, j’apprendrai encore que la discipline n’a jamais fait de mal à un peuple. Le culte des symboles de la République, cet attachement cocardier aux institutions…rien que pour cela, je suis prêt à retourner dans ce pays si loin du mien, si éloigné de lui en beaucoup choses…
Ah ce silence ! Ainsi donc, un pays qui travaille ne fait pas beaucoup de bruit, ai-je appris, à mes dépens de Sénégalais. Je suis revenu, surtout de mes certitudes, moi qui considérais qu’il n’y a de civilisation que la mienne,  les autres étant des «niaks» à traiter avec condescendance… Il est donc possible de vivre sans des monticules d’immondices puants à proximité : c’est là une des choses que j’ai apprises en visitant ce pays huit fois plus grand que le Sénégal, et  six fois moins peuplé que lui. 
Je reviens de ce pays qui manque cruellement d’eau. Mais qui bat sûrement le record Guiness de concentration de bars : de ça, je me passerai volontiers. Tout comme, en  retournant à Windhoek, je ne manquerai pas d’avoir à l’esprit que le taux de personnes séropositives y est l’un des plus élevés au monde. Je noterai, avec des caractères en relief, qu’une population vivant dans une hostilité lunaire peut néanmoins se prendre en mains, au point d’avoir sa propre fabrique d’engins militaires blindés anti-mines.  Ulysse était revenu heureux de son voyage, je suis revenu très secoué du mien.

Abou Abel THIAM
<33>[email protected]


affaire_de_malade

53 Commentaires

  1. Auteur

    Galimatias

    En Mars, 2014 (19:52 PM)
    j'ai pas l'aisance de ta plume, mais j'ai comme l'impression que tu m'as marché sur la langue. Tout ce que tu as écrit je l'avais en latence en moi surtout du comportement citoyen et du respect de l'environnement et de l'autre dans sa spécificité mentale, réligieuse, phylosophique où coutumière.
  2. Auteur

    Lam

    En Mars, 2014 (19:55 PM)
    Trés beau récit,l'écriture,toi et ton petit frére Barka,vous etes les meilleurs au sénégal
    {comment_ads}
    Auteur

    Mouss231

    En Mars, 2014 (19:56 PM)
    Excellent. Beaucoup trop bien écrit.
    {comment_ads}
    Auteur

    Lqpin Flingueur

    En Mars, 2014 (19:57 PM)
    L ARTP n a pas besoin de poesie mais de quelqu un qui comprends ce que c est une bande de frequences, de numerisation, de GSM, 3G etc...
    {comment_ads}
    Auteur

    Kk

    En Mars, 2014 (19:59 PM)
    M. Thiam il fallait y rajouter que dans ce pays ils n'existent de vieux paresseux pas appelés marabouts que les pouvoirs publics courtisent et à qui ils déversent des millions en leur demandant une seule chose, endormir le peuple!!! wala tu oses pas?
    Auteur

    Dabakhmalick

    En Mars, 2014 (20:00 PM)
    Normal

    Tu vendais des poulets de chair y a pas longtemps

    La calomnie et le mensonge c est ton créneau .

    Comme ton guer qui prends les autres sénégalais pour des tricheurs.

    Voilà que son valet nous trouve sale

    Il te fallait aller a windhouk pour t en rendre compte

    Lou rér tchi dioudou fégne si djiko
    {comment_ads}
    Auteur

    Wane Amadou

    En Mars, 2014 (20:02 PM)
    Tres bonne lecon a apprendre toujours egal a toi ...merci
    {comment_ads}
    Auteur

    Diasporatin

    En Mars, 2014 (20:03 PM)
    ABOU wedi guiss bokouthi arretez la recreation et attelez au travail et le peuple vous suivra sans doute.
    {comment_ads}
    Auteur

    Igor

    En Mars, 2014 (20:09 PM)
    Todj nga fi Abou. Je vous assure qu'il a raison sur tous les plans. Je passe sur la forme mais sur le fond rien à dire. Les niaks sont loin mais loin devant les sénégalais qui se prennent pour le nombril du monde..... en dormant. On a encore rien vu. Notre réveil sera douloureux à tout point de vue. Il en faudrait plus de sénégalais qui ont voyagé qui viendraient dire à leur con-citoyens restés au pays que les "Autres", les "niaks" avancent sans tambour ni trompette mais surtout dans la discipline. Mais ils avancent bien.
    Auteur

    Listo

    En Mars, 2014 (20:17 PM)
    Vous etes la depuis 2 ans qu avez vous fait pour eradiquer ce mal que nous constatons tous. Rien du tout theorie rek
    {comment_ads}
    Auteur

    Dgfjhg

    En Mars, 2014 (20:26 PM)
    ce pays niché entre l’Afrique du Sud, l’Angola et le Mozambique.... :hun:  :hun:  :hun: 



    ...MOZAMBIQUE .... :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Eyes Open

    En Mars, 2014 (20:31 PM)
    4e mondial d'uranium 7e mondial de diamant avec d'autres ressources naturelles tels que le cuivre le zinc plomb .... J'en passe, avec une population en deça de 2millons d'habitant la Namibie n'est pas le Senegal qui est malade de ses "politichiens" beau parleur a ton image
    {comment_ads}
    Auteur

    Ripou

    En Mars, 2014 (20:32 PM)
    Thiey Abou Abel, soyez humble et discret ! Qu'est ce qu'on a faire, nos les Sénégalais de ce texte! Tu es le dernier à voyager à windoek, d'autres y sont allés, mais sans bruit! Franchement nos journalistes sont expansifs et veulent toujours se faire entendre. Le Sénégal et l'Afrique regorgent de brillants et grands journalistes, mais dont l'humilité m'a beaucoup frappée ! Je peux citer les brillants AIDARA de Les Afriques, Adama WADE ancien de Aujourd'hui Le Maroc , Les Afriques et maintenant Financial Afrik, Rachid Ndiaye de AFRICA International, actuellement directeur de la communication à la présidence de Guunee, Saouti Haidara, Adam Thiam du Mali, ils sont très bon, et voyagent toujours de pays en pays. Mais discrets et humbles. Abou, tu veux te refaire une nouvelle virginité , occupe toi de ton ARTP, c'est mieux, vous avez du boulot. Il faut lire le best de Je reviens de Kigali de AIDARA de Les Afriques.
    Auteur

    Sendou

    En Mars, 2014 (20:33 PM)
    Sur ce constat fait sur la Namibie,je suis d'accord avec vous Monsieur Thiam même si tout nous oppose sur les autres plans.La première fois que je suis allé en Namibie,j'ai été bluffé par la propreté,l'ordre,le calme et la discrétion qui règne dans ce pays!Depuis ce jour,j'ai désespéré du Sénégal et ce n'est pas avec le pouvoir que tu sers que notre pays émergera.
    {comment_ads}
    Auteur

    Vu....

    En Mars, 2014 (20:35 PM)
    ... C UN PAYS Où IL N'Y A PAS DE...



    .... ...FARBA..... NGOM OU SENGHOR.... :hun:  :hun:  :hun: 



    .... ... NI DE bèthio-STRING OU DE KARAtèka..... :hun:  :hun:  :hun: 



    .... :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Visiter Kigali

    En Mars, 2014 (20:37 PM)
    IL FAUT ALLEZ A KIGALI VOUS SEREZ ENCORE SURPRIS. POUR LES CURIEUX ALLER DANS YOUTUBE ET ATPER KIGALI RWANDA. VOUS VEREZ QUE NOUS SOMMES TRES EN RETARD. LA DISCIPLINE DES RWANDA M'IMPRESSIONNE. ON DIRAIT QUE CE PAYS N'A PAS TRAVERE UNE CRISE 15 OU 20 ANS A PEINE
    {comment_ads}
    Auteur

    Hertz

    En Mars, 2014 (20:45 PM)
    Et si on etait a Windhoek certainement tu ne seras pas PCA de l ARTP alors que tu n'as pas le diplome requis
    Auteur

    Bira

    En Mars, 2014 (20:47 PM)
    Nous sommes les meilleurs donneurs de leçons mais quant à nos comportement de tous les jours , ils ont fini de décourager les plus hardis qui rêvent des villages ou la vie est plus simple et paisible. Je ne crois pas au changement de mentalité , tant l'incivisme est notoire chez les riches comme chez les pauvres.
    {comment_ads}
    Auteur

    Deuguegouwer

    En Mars, 2014 (20:56 PM)
    Mais le Monsieur oublie qu il est en partie responsable de l insalubrite dans le pays, dans le mesure ou il est dans l equipe gouvernementale. Adresse la lettre a tes collegues ministres responsables des differents domaines que tu as enumere
    {comment_ads}
    Auteur

    Oums

    En Mars, 2014 (21:01 PM)
    boy abel tu viens de découvrir la roue..;;j'ai eu la chance de visiter régulierement ce pays depuis 98;;;;ILE MAURICE également...j'avais à l'époque dit que "sénégal dou demmmm" hélas ce concept est now eN vogue
    {comment_ads}
    Auteur

    Zoé

    En Mars, 2014 (21:14 PM)
    En fait nous sommes un peuple sale, mal éduqué, hypocrite avec nos enfants esclaves appelés talibés.

    Nos dirigeants manquent de volonté et de courage.

    Faire des sketch télévisés sur la sauvegarde de la voie publique.

    Eliminer systématiquement le phénomène des talibés en installant des mini industries et en revalorisant l'agriculture dans les zones productrices de talibés , et en sanctionnant les pères et les pseudo maitres coraniques.

    Instaurer l'école pour tous. Malheureusement sous peu , nous serons les derniers de la classe en Afrique
    Auteur

    Volai414

    En Mars, 2014 (21:55 PM)
    IL N’EST JAMAIS TARD POUR APPRENDRE

    Je crois savoir que monsieur Thiam parle à l’oreille du président sénégalais. Je suis simplement surpris qu’il découvre que son pays est sale, bordélique et fort peu travailleur. Il faut en sortir pour s’en rendre compte car à force d’y rester on finit par ne plus voir ce qui est une réalité criante. C’est dommage d’avoir des dirigeants qui n’ont pas pris le temps d’apprendre en allant voir ailleurs les réalités du monde. A deux jours d’écart, j’ai donné la preuve à mes enfants que mon pays était sale : un reportage sur le Burkina nous a livré un peuple très attentif à la salubrité de son environnement. Deux jours après, le reportage sur Rufisque m’a donné la nausée. Ma fille m’a bien fait comprendre que je n’exagérais pas en disant que le Sénégal était sale. Cela est vrai dans toutes les villes de notre pays. Coté indiscipline, les exemples font légion. L’article ci-dessous, concernant les dahiras au sein du COUD, en est une illustration quotidienne.

    C’est simplement ahurissant qu’il faille qu’un si proche du premier des sénégalais aille au Mozambique pour se rendre compte qu’il vit depuis ….ans dans un pays modèle de saleté et d’indiscipline. Est-ce l’heure du réveil ?

    {comment_ads}
    Auteur

    Lamp

    En Mars, 2014 (21:57 PM)
    oui mon chér merci pour ce texte et je vous demande de bien vouloir conseiller à mon président qu'il soit le précurseur de cette dynamique de changement de valeur de nos compatriotes . merci

    {comment_ads}
    Auteur

    Karl

    En Mars, 2014 (21:58 PM)
    La Namibie est comme ca grace á son colonisateur. Les allemands ont appris l ordre la discipline et l Hygiene de vie et l Organisation et le respect aux namibiens. C etait le seul pays colonise en Afrique par les allemands c est pourquoi ils sont comme ca. C est la nature de l allemand.



    Par contre nous on eu la mal Chance de tomber sur les francais qui sont sales, indisciplines impolis arrogants hautain desorganise irrecpectueux pauvres et idiots et malheureusement nous avons herites TOUT leurs caracteres. France et Allemagne c est aussi Senegal et Namibie.



    Mr Thiam vous etes une copie d un francais alors Tais toi et laisse nous en paix.
    {comment_ads}
    Auteur

    Dave

    En Mars, 2014 (22:08 PM)
    pour une fois de grace reconnaissez la vérité.Ce beau texte doit inspirer plus d un senegalais, nous devons changer nos mentalités, descendre de notre virtuel piédestal.En plus, il n a rien contre ces soi disants marabouts mais accepter avec lui que l islam bannit le tapage et l occupation irrégulière d une rue fut il au nom du prophète. l islam c est avant tout la raison et l humanisme. Dommage nous sommes tous floués par des gens, qui au nom d une lignée nous exploitent tristement

    Auteur

    Goor

    En Mars, 2014 (22:26 PM)
    " j’ai apprises en visitant ce pays huit fois plus grand que le Sénégal, et six fois moins peuplé que lui", as-tu dis Abou Abel! Ils ont donc la chance de ne pas être très nombreux. Il faut en tenir compte dans l'analyse de la propreté.
    {comment_ads}
    Auteur

    Maïmoune

    En Mars, 2014 (22:26 PM)
    POURQUOI SENEWEB fait" sauter" ces informations qui pourraient tempérer les désillusions de monsieur Thiam qui semble oublier que la NABIBIE est sous domination blanche, économiquement, et les noirs ont eu l'intelligence de perpétuer les habitudes des Européens, qui eux - mêmes ont perpétué la culture de leurs ancêtres depuis trois siècles! Mettez 40.000 Sénégalais dans une belle ville Française, et au bout de deux ans ce serait le bordel, comme chez-nous.





    La Namibie postindépendance

    Mots clés: Afrique du Sud • Continuité • Disparités socio-économiques • Héritages • Namibie • Transition

    Vingt ans après son accession à l’indépendance, la Namibie peine à se défaire du legs d’un siècle de domination, marquée successivement par l’impérialisme allemand et par le régime d’apartheid imposé par le colonisateur sud-africain. Les mutations socio-économiques en cours ne s’opèrent que très lentement. En réalité il y a eu peu de changements au cours de cette période transitoire. La continuité semble ici le maître mot de la transition.

    État d’Afrique australe, situé sur le littoral atlantique, la Namibie a des frontières avec l’Afrique du Sud, le Botswana, le Zimbabwe, la Zambie et l’Angola. Le pays couvre 825 000 km²; un cinquième du territoire est occupé par le désert du Namib. Avec deux millions d’habitants, la Namibie est parmi les États les moins peuplés d’Afrique; elle est aussi un des moins pauvres, se classant dans la catégorie des pays à revenu intermédiaire, avec un revenu national par tête de 3 350 $, comme ses voisins botswanais (5 888 $/hab) et sud-africain (5 713 $/hab.), quoique ce dernier soit davantage considéré comme un pays émergent. Mais qu’en est-il des disparités et comment ont évolué les structures sociales et économiques façonnées par un siècle de colonisation et à peine gommées aujourd’hui?

    La Namibie, dont la colonisation fut marquée par des régimes autoritaires, de l’impérialisme allemand à l’apartheid sud-africain, accède à l’indépendance le 21 mars 1990. Vingt ans après, où en est la construction de ce jeune État? Comment s’est opérée la transition d’un système colonial et d’apartheid vers un système indépendant et post-apartheid? Qu’est-ce qui relève de la permanence (partie 1), de la rupture (partie 2)?

    Il semble que même si la Namibie tente tant bien que mal de gommer les traces d’un passé pas si lointain, héritages coloniaux, économie de rente et emprise sud-africaine continuent de conditionner l’organisation spatiale actuelle et d’influer sur les recompositions en cours.

    1. La persistance des héritages coloniaux et de l’apartheid

    On ne balaye pas d’un revers de la main un siècle de ségrégation, si profondément ancrée dans le territoire (Sohn, 2006). Presque vingt ans après, les anciens homelands se caractérisent toujours par un manque criant d’infrastructures et continuent d’abriter les populations les plus pauvres, en dépit d’un redécoupage territorial. Difficile aussi de sortir de cette économie de dépendance, dans laquelle le pays fut si longtemps enfermé, tant l’influence de l’Afrique du Sud ne semble guère s’estomper.

    1.1. Une répartition spatiale contrainte par le milieu naturel et fruit des tourments de l’histoire

    En Namibie, la répartition de la population reste très contrastée. Plus de 60% de la population vit dans le Nord du pays, là où les précipitations annuelles sont les plus abondantes, entre 400 et 600 mm. La population se répartit principalement le long des cours d’eau, Okavango, Chobe et Zambèze, ainsi que dans le système du Cuvelai [1] (Mendelshon et al., 2003). L’ensemble des provinces septentrionales où les densités oscillent entre 10 et 40 habitants au km², contre 2,4 pour la moyenne nationale, sont des régions à dominante rurale (fig. 1). C’est dans ces régions, déclarées réserves — par opposition aux terres blanches, aussi appelées «zone de police» [2] — en 1906 par le colonisateur allemand (Diener, 1999) (encadré), plus tard transformées en homelands (selon l’ethnie d’appartenance) par le colonisateur sud-africain, qu’était parquée la majorité de la population noire. Dans le reste du pays, l’ancienne «zone de police», l’occupation humaine y est éparse. On y compte moins de deux habitants au km².

    {comment_ads}
    Auteur

    Iso

    En Mars, 2014 (22:27 PM)
    Abou tu devais faire ce voyage avant d'être à ta place. Fait attention, tu nous montres que tu n'avais pas de perspective pour le Sénégal.
    {comment_ads}
    Auteur

    Reform

    En Mars, 2014 (22:36 PM)
    tres beau texte que j ai Lu dans un quotidian de la place. Mai's comme un intervenant le Dit plus haut, vous qui etes au pouvoir, vous avez la responsabilite non de denoncer Mai's d agir pour eradiquer les Maux qui gangrenent ce pays. A commencer par la MARABOUTAILLE...ces predateurs qui sont la cause de tous les malheurs de ce pays. Malheureusement votre mentor semile nous enforcer de plus en plus dans cette calamite que represente le systeme maraboutique.
    Auteur

    Borismovitch

    En Mars, 2014 (23:12 PM)
    les etragers ui sejournent a leur retour chez eux parlent aussi du senegal. Ils evoquent les autoroutes, ponts echangeurs, ccases des touts petits, l AIBD en finalisation, la parite homme femmes, et tant dautres. Les autres freres africains ont beaucoup de respect pour wade, celui grace a qui vous etes arrives a ce niveau.
    {comment_ads}
    Auteur

    Rafale

    En Mars, 2014 (23:24 PM)
    Fallait aussi nous dire après ta ballade namibienne qu'à Windhoek le Président ne nomme pas qui il veut à sa guise c'est à dire les membres de sa famille et de son parti y compris à des postes aussi stratégiques que la présidence du collège des administrateurs de l'agence nationale des télécoms. A Windhoek, je suis sûr que le Président n'est pas multimilliardaire au bout de quelques années de responsabilités ministérielles, à Windhoek, le Président ne passe pas son temps à insulter ses compatriotes en les traitant de tricheurs et de voleurs au lieu de donner le bon exemple....Arrêtez de nous donner des leçons et bon sang travaillez. Vous êtes le dernier à avoir mis les pieds à Windhoek. Figurez vous que je reviens hier de SAN DIEGO après avoir fait un détour par SEBASTOPOL.....
    {comment_ads}
    Auteur

    Haxatawir9t

    En Mars, 2014 (23:25 PM)
    ILS NE SONT QUE DES THÉORICIENS ,RIEN DE PRATIQUES,,CES GENS LÁ DEVAIENT PASSER PAR LES SÉRIES SCIENTIFIQUES ET NON PAS LITTÉRAIRES,,NE SACHANT QUE PARLER ,THÉORISER ,,ET RIEN D´AUTRES
    {comment_ads}
    Auteur

    Cibar

    En Mars, 2014 (23:32 PM)
    Meme Monrovia est plus propre que Dakar. La maire a recemment pris des mesures draconiennes pour rendre la capital propre. Les attitudes ont change et la capitale est la plus propre de celles que j'aies visitee en Afrique de l"Ouest. Dakar est la plus sale!!
    Auteur

    Thezou

    En Mars, 2014 (23:56 PM)
    Fallait demander aux artistes tel que Iso Lo qui a sillonne toute cette partie du monde a maintes reprises.Wasalam
    {comment_ads}
    Auteur

    Talibés

    En Mars, 2014 (00:11 AM)
    je pense que tu as oublié de souligner les talibés qui sont victimes de l'esclavage moderne
    {comment_ads}
    Auteur

    Question

    En Mars, 2014 (01:19 AM)
    Existe t'il plus sale que le Sénégalais ?

    {comment_ads}
    Auteur

    Top

    En Mars, 2014 (01:45 AM)
    Voilà un gars qui a vu une civilisation.

    Il voudrait que son pays se montre civilisé aussi.

    Lisez les réactions !

    La misère d'un pays dont une majorité est stupide.

    Auteur

    Xeuss2

    En Mars, 2014 (02:06 AM)
    Le developpement , la propreté et la democratie ne sont pas des fatalites. Il suffit de le vouloir et d agir pour. Au sénégal il suffit de voir le comportement des universitaires et des cadres du secteur publique, leur bas niveau de reflexion leur facon de reagir, leur comportement vis a vis du bien commun, pour comprendre que Senegal,dou gawa demm. Les gens sont trop bornés, ils devaient tous faire un stage dans un pays etranger et ils reviendront avec un savoir faire que malheureusement les universites senegalaises ne donnent pas, regarder bien ce qui sont formes au Senegal comment ils sont bornés. Mr Thiam quand tu voyageras encore et encore tu verras que le Senegalais est trop en retard niveau comportemental, et pourtant ca ne demande aucun investissement specifique il suffit juste de le vouloir. Mais le senegalais du haut de sa grandeur supposee se prend pour le centre du monde, Quand je vois le comportement des cadres et universitaires j ai juste envie de vomir, aucun professionalisme cons dofs pour la majorité, donc pour les autres etudiants et autres populations qu ils sont suppose eduques le resultat ne peut que etre minable. Change the mindset that is the key of the development!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Weuz

    En Mars, 2014 (02:20 AM)
    Je reviens de la pfffffff. Je reviens la tête pleine d’images ........tel un "kaw kaw",Ah, mon Dieu, qu'avons nous fait pour être gouvernés par ces " je ne sais quoi" qui voyagent aux frais du contribuable et se permettent de raconter des bobards. Travailler comme ces dirigeants la au lieu d'aller contempler béatement. Tiens, souvenez vous du prési Ablaye wade sur les allées pape guèye fall, il se baisse, ramasse une or..dure et le met dans une poubelle; malheureusement, il n'a pas fait une politique efficiente en ce sens car ça aurait pu être comme aux states, une poubelle a chaque coin de rue. Attention Thiam, je risque de venir visiter ta maison...alors balaie!
    {comment_ads}
    Auteur

    Da

    En Mars, 2014 (02:45 AM)
    Un beau texte ! Mais svp Monsieur THIAM, d'après wikipédia, la superficie de la Namibie est de 825 418 km2. Celle du Sénégal 196 722 km2. Si vous faites le rapport, vous avez 4,19 . Donc si vous dites que ce pays est 8 fois plus grand que le Sénégal, cela m'étonne.
    {comment_ads}
    Auteur

    Mor

    En Mars, 2014 (04:13 AM)
    Excellente opinion! Il faut cesser d'utiliser l'espace public comme poubelle.
    Auteur

    Credibilite

    En Mars, 2014 (05:55 AM)
    La Namibie est separee du Mozambique par 3 pays , la Zambie , le Zimbabwe et le Botswana au sud !:)

    Comme vous etes nul en geographie , ou que vous aimez raconter des bobards , votre credibilite

    s 'en trouve bien affectee !  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  ...La prochaine fois que vous oserez ecrire une rubrique -opinion ,

    je vous conseille d ' avoir un atlas , un dictionnaire , et un livre de grammaire francaise a vos cotes,

    car les fautes abondent dans votre contribution , peu fiable a mon humble avis ! :down: 

    Donc , mon frere et compatriote Abel Thiam ,afin de ne pas inviter les jeunes,et etudiants senegalais a ecrire des textes pleins de fautes grammaticales ,de syntaxe et de structure ,je vous recommanderais , de bien vous relire , avant de poster une contribution !  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">   WASSALAM....a vous..., and ...welcome back to your home country... : ...Le Senegal , imparfait et pas du tout vers ...l 'emergence , certes ! :dedet: :)..!

    De...la part de...Elysee...,qui n 'est pas litteraire du tout ,et fait souvent des fautes sur Seneweb..! :love:  :sn: ..

    NB..: Vous m 'apparaissez bien sympatique , donc ne m 'en voulez surtout pas , de souligner vos fautes !:)
    {comment_ads}
    Auteur

    Zadig

    En Mars, 2014 (07:35 AM)
    Mr Thiam, vous êtes au pouvoir. Il nous reste à connaître votre programme pour éradiquer tous ces problèmes évoqués. Vous n avez même pas eu le courage d accompagner le Maire Khalifa Sall dans son combat contre l anarchie et l indiscipline . Bien au contraire les militants de votre parti, pour ne pas dire les dirigeants sont en train de le combattre. Nous ne faisons que dénoncer . Il faut passer aux actes
    {comment_ads}
    Auteur

    Diop

    En Mars, 2014 (08:51 AM)
    Bon le texte est bien ecrit mais Namibie et Mozambique sont diametralement opposes geographiquement parlant. Mozambique est sur L'ocean Indien alors que Namibie s'ouvre sur l'ocean atlantique,
    {comment_ads}
    Auteur

    Benawaay

    En Mars, 2014 (08:53 AM)
     :dedet:  :dedet:  :dedet: 
    Auteur

    Sénégalaise

    En Mars, 2014 (09:17 AM)
    Ray Nga Ma
    {comment_ads}
    Auteur

    Moi

    En Mars, 2014 (10:17 AM)
    J'ai pris le temps de lire votre texte Mr Thiam. Au delas des leçons que vous semblez donner aux sénégalais ce que je retiens en lisant entre les lignes c'est votre profond mépris pour votre propre pays! Mépris à l'égard des communautés religieuses je vous cite "héler trop bruyamment son prochain dans la rue relève d’une …infraction sanctionnée d’une amende. Je ne dirai pas, on s’en doute, qu’ailleurs certains utilisent des mégaphones pour vendre leur camelote ou leur guide…" votre mépris pour votre jeunesse laissée pourtant à elle même ! ! !

    Étant celui qui murmure à l'oreille du Président , votre texte est le reflet de son discours au lendemain de son voyage à Paris! Mépris!!!!

    Mais cassez vous donc de ce pays!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Doyna Ware

    En Mars, 2014 (11:13 AM)
    Si ce monsieur est un conseiller , paye en millions avec les maigres deniers du pays , aupres de Macky Sall ,

    c 'est pas demain la veille que le Senegal avancera , certes , vers une quelconque emergence ! :dedet:  :down: 

    Aller en Namibie , pour s ' inspirer , afin de nous fournir des idees developpements visibles , admirables ,

    et exemplaires , et d ' en revenir pour nous raconter des recits comparables a ceux de ...Toto le nullard..,

    dernier de sa classe de CM2 , c'est tout de meme choquant et decevant de la part d 'un ministre -conseiller!  :-D 

    Je comprends maintenant ,pourquoi Macky Sall n 'a pas d 'idees de developpement a proposer aux senegalais,

    s'il se fait conseiller par des nullards , des tonneaux vides et des gens apparemment plus habitues a vivre ,

    au milieu des vaches , des chevres et des moutons du Fouta , que dans des endroits civilises...!  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  ..

    WASSALAM...a tous , et bonne journee de...JUMMAH...!.... :hun:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">   :?: 

    NB....YAKHOUME KHALISS..., FALA YAME...!  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  
    {comment_ads}
    Auteur

    Oumou Salama

    En Mars, 2014 (11:25 AM)
    Tcheuy sénégalais, vous ne prenez une initiative et attendez toujours que quelqu'un le fasse pour lui tomber dessus et le critiquer de manière négative. ceci montre encore une fois l'état d'esprit qui nous anime, et la jalousie qui habite nos coeurs. Quand quelqu’un dit du bien, quelque soit son passé, son présent, ses erreurs etc, prenez le bon côté des choses car c'est seulement cela qui nous fera aller de l'avant.



    Il faut souhaiter à autrui ce qu'on aimerait pour soi me^me, et personne ici je pense ne souhaiter se voir lancer des injures et des critiques aussi injustes après une contribution sur le net.

    Je suis par ailleurs d'avis que ce que l'on dit doit être le reflet de ce qu'on est. Et à ce titre Monsieur Thiam, vous avez la chance d'être un proche de notre Président de l république, d'être son porte parole et de vous lever tous les matins pour aller à la plus haute juridiction du pays? Ainsi, pourquoi vous n'influez la prise de mesures liées à la propreté de la vielle, à la mise en place de politique de répression efficace contre ceux qui salissent notre pays, notre capitale au vu et au su de tout le monde. Pas besoin de milliards pour celà, juste d'un peu de volonté politique et de répression et de communication efficace.

    Qu'attendez vous, monsieur Thiam?

    Après la prise de conscience, place à l’action qui nous manque trop. Nous en avons assez dit sur tout

    J'espère un de ces quatre, voir un décret en ce sens que vus aurez impulsé, car voici le premier membre du gouvernement que je vos tirer sur la sonnette d'alarme de manière publique. AU moins aurez vous ce mérite.... nous sommes à l'écoute pour la suite... :sn: 
    Auteur

    Belle Intervention

    En Mars, 2014 (12:41 PM)


    Cheikh Yérim, Aïssata Tall, le procès, la libération et la lettre de remerciements !





    Rédigé le Vendredi 14 Mars 2014 à 09:33 | Lu 3115 fois | 36 commentaire(s)





    J’étais dans la salle, ou plutôt dans la foule, ce jour la c’était le procès de Yérim Seck, contre la dame AissataTall, j’étais la pas par hasard. Je vis la victime arriver je ne retiens de son habillement que la veste bleue bien coupée et sa belle allure, malgré sa petite taille, et sa silhouette frêle, menue, elle etait petite petite, trop petite ! Ma première pensée en la voyant fut "Yérim negg nga"! Je me demandais comment il a bien pu concevoir en arriver à ce type de relations avec ce petit bout de femme ?



















    Cheikh Yérim, Aïssata Tall, le procès, la libération et la lettre de remerciements !











    Aujourd'hui devant l'injustice qui se joue devant mes yeux, je me demande si j'ai le droit de ne pas parler de ce que j'ai vu, entendu, ressenti après avoir assisté au procès. Une injustice sans commune mesure est entrain d'etre commise sous nos yeux sans que nul ne lève le plus petit doigt. Mais quels sont donc ces hommes capables ainsi de sacrifier l'honneur d'une jeune femme pour l'amitié d'un violeur qui qu'il soit ? La considération, l'affection et la compassion ne devaient-elles pas aller vers la victime ?



    Je suis assommée, révoltée, indignée et écœurée et inquiète en tant que femme sénégalaise, en tant que mère, en tant que citoyenne sénégalaise, soucieuse du respect de tous les citoyens sénégalais dans leur dignité, leur valeur inaliénable en tant qu’être humain, qui au delà de ses parents, devrait pouvoir compter sur la société pour le défendre lorsque sa sa dignité est atteinte.



    Je suis malade de ce que la lettre de Yérim Seck vient de nous révéler à la face de la terre. Le visage hideux et nauséabond de notre pays, dont les élites sont aujourd’hui'hui sans foi ni loi, méprisantes et iniques.



    Je remercie Yérim Seck, de nous avoir révélé la pourriture qui est la nôtre.

    Dire que dans ce pays, nous avons une "Première dame" qui a préféré voler au secours du violeur plutôt que de la victime, celle la même qui est le principal bourreau actuellement des femmes qui sont dans les couloirs du pouvoir, qui s'est distinguée par son absence de la scène en ce 08 mars, méprisant les femmes et leurs cérémonies en ce jour symbolique de la lutte pour l’émancipation de la femme, est un coup de massue de plus pour nous femmes, qui croyons à la solidarité féminine, à notre tendresse de femme, de mère...



    Cette jeune fille, traînera toute sa vie les conséquences de ce viol dont elle a été victime. Nous sommes toutes des femmes, nous savons combien il est difficile de se préserver dans la société sénégalaise actuelle, elle a réussi à le faire ! Etre vierge à 20 ans prouve toute sa détermination à ne pas décevoir ses parents. Quelque soit la dangerosité du jeu auquel elle a accepté de se prêter "frotter", elle avait établi des limites et elles étaient à RES- PEC- TER. Il en fut autrement parce qu'un homme puissant trop puissant a jugé qu'il pouvait TOUT se permettre...



    Mes pensées et ma solidarité vont à la jeune compatriote Ndèye Aissata Tall, à sa famille, plus particulièrement sa maman et son papa le magistrat Boubou Tall. Je suis désolée... La République a préféré un vendeur de louanges ou d'insultes selon le cas, à un serviteur fidèle de la Nation. Yerim Seck nous révèle l'ampleur de la débandade des valeurs pour ne pas dire de la décomposition avancée de notre société plus particulièrement nos élites. Qui parmi ces "ceux qui comptent" qu'il dit lui avoir ciré les pompes, a été s’enquérir de l’état de la victime et de ses parents ? Qui parmi eux aurait été saluer et prendre soin du violeur de sa fille, femme ou sœur ? De Macky Sall à Marième Faye, et tout le gotha dont il s’enorgueillit de la sollicitude, qui a envoyé à la jeune et brillante compatriote Ndèye Aissata Tall un mot de soutien sachant cette pauvre jeune fille portera les stigmates de l'acte ignoble dont elle a été victime toute sa vie ? !



    Il n'y a plus de vertu au Sénégal, c'est juste déplorable. Le principe de la prison est de réhabiliter l'individu. En le soustrayant à la communauté, on protège celle-ci contre un dangereux prédateur, mais on protège le prédateur contre lui même. Normalement on n'en sort repenti, transformé en principe, mais bien souvent la réhabilitation échoue et c'est bien le cas de le dire, le déni de sa responsabilité prouve bien qu'il n'a tiré aucune leçon de cette expérience. Il ne s'est pas amendé encore moins repenti. Jusqu’à hier, je le croyais sur cette voie mais force est de constater qu'il en est bien en loin hélas .



    Il est l'ami de tous ceux qui "comptent", de Baba Diaw et Abdoul Mbaye qui deviennent comme par magie ses frères utérins, Marième Faye et Macky Sall parrains et marraine de ses enfants, par contre il ne mentionne nulle part dans sa fameuse lettre MERCI, ne serait ce qu'une ligne, sa famille, ses enfants, ses femmes ou sa femme. Je ne l'ai pas entendu mentionner le nom de ses sœurs ni d'une personne qui ne soit une "personnalité". Je me souviens que lors de son procès, j'ai vu des membres de sa famille effondrés, j'ai vu ses sœurs arpenter les couloirs du palais de justice de Dakar inlassablement pour sa cause. Ne méritaient-elles pas de figurer dans cette liste de remerciés de la République. Oui, il faut être célèbre pour mériter les remerciements de notre "Chouchou de la République".



    Je constate encore une fois cette incapacité de monsieur, à descendre de son nuage, qu'est qui a bien pu rendre cet homme aussi complexé et dénué de raison ? Tu remercies le gotha affairo affairiste sénégalais dans son ensemble pour te distinguer et montrer ta panache mais tu oublies de remercier ta maman, ton épouse, ta femme, tes enfants et mieux tu ne crois pas qu'il était plus opportun de leur demander pardon à la face du monde, pour les avoir occasionné autant de peine, de malaises, de désagréments et de honte!



    Je crois qu'il était beaucoup plus décent et opportun de présenter tes excuses à ton épouse pour lui avoir causé cette peine et cette honte, à tes enfants qui certainement n'ont pas manqué d'essuyer les railleries de leurs compagnons de classe ou d’école par ta faute que de te répandre ainsi en démonstrations de ta puissance et de ta panache. Je constate aussi que monsieur n’éprouve aucun remords, encore moins du respect pour sa victime. Il ne faut pas l'oublier, vous avez volé à cette jeune fille ce qu'elle avait de plus précieux : sa virginité. Elle ne vous l'a pas offert, vous le lui avez arraché.



    Alors de grâce, ayez la décence de ne pas la mépriser en jouant la victime. Vous ne l’êtes point et vous le savez. Vous êtes victime de vous-même. Le principe de la prison est que la société vous soustrait à son commerce pour vous permettre de vous réhabiliter, vous démontrez aucun signe de repentance. Pire vous êtes dans le déni. Je me demande ce que vous faites dehors. La seule victime, celle-la qui méritait la compassion et la solidarité de toute la Nation, c'est bien cette jeune dame à qui vous avez imposé consciemment d'aller au delà des limites qu'elle vous avait fixées.



    Françoise Hélène Gaye

    Californie -USA
    {comment_ads}
    Auteur

    Verité Vraie

    En Mars, 2014 (12:49 PM)
    M;thiam a bien raison de souligner le laisse-aller des sénégalais surtout dans le domaine de la propreté! il n'est pas normal que les gens se comportent comme ils le veulent dans les lieux publics;que chacun essaye de se ressaisir et de balayer devant sa porte:cela nous ferait un grand bien à tous.surtout ceux qui critiquent M .thiam
    {comment_ads}
    Auteur

    Proposition

    En Mai, 2014 (17:55 PM)
    Je viens d'apprendre qu'au Congo Brazza, comme au Rwanda, les emballages et sachets en plastique sont interdits. C'est pourquoi je propose á l'Etat du Senegal de faire voter une loi interdisant ces plastique dont l'application se fera graduellement sur une durée d'un an afin de permettre les industries locales de faire une reconversion de leur production.

    Quant aux emballages en plastique liés aux importations, donner un battement de six (06) mois avant son interdition total.

    Concernant les charrettes, pour moi ce sont les commissaires de police et les chefs de brigade qu'il faut sanctionner car leurs agents ne savent pas pourquoi ils dans la circulation.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2015 (09:24 AM)
    c'est un con tout simplement

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

NewsLetters de Seneweb

Le meilleur de Seneweb.com sélectionné par la rédaction

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email