Samedi 14 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Jean Marie Biagui : « L’appel à la paix des braves, sans vainqueurs ni vaincus ne doit pas être un trompe-l’œil»

Single Post
Jean Marie Biagui : « L’appel à la paix des braves, sans vainqueurs ni vaincus ne doit pas être un trompe-l’œil»

Quand le président Macky Sall, fût-ce le temps nécessairement éphémère d’une campagne électorale, lança le slogan « La Patrie avant le Parti », il faut croire qu’il prescrivait ainsi, à l’intention de toutes les autorités du pays, le « viatique » selon sa propre vision de bonne-gouvernance.

 

Ce message est-il suivi d’effet ? Nous n’en savons rien, en ce qui nous concerne, cependant que nous demeurons convaincus que, dans un pays comme le Sénégal, habitué depuis son indépendance déclarée en 1960 à l’immixtion du ou des partis au pouvoir dans la gestion des affaires publiques, ne pas honorer une telle promesse électorale ne peut tout au plus provoquer que de banales frustrations, sans conséquences politiques majeures.

 

Mais, lorsque le chef de l’Etat, s’adressant au Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC), appelle à la « paix des braves, sans vainqueurs ni vaincus », il va sans dire que ce message ne peut que résonner, tel le bruit des sirènes, dans les oreilles sensibles des combattants de Atika, la branche armée du MFDC. Or, qu’est-ce que c’est que la « paix des braves, sans vainqueurs ni vaincus » ?

 

En principe, la « paix des braves, sans vainqueurs ni vaincus » s’entend un dépassement, une élévation des parties en conflit au-dessus de toutes contingences, qui leur permette alors d’apprécier, et de vivre, par anticipation déjà, à équidistance voire à égalité, sinon dans le strict respect mutuel, la paix prochaine à  laquelle elles auront été si heureusement et si opportunément conviées. Soit une paix non-armée ; une paix non-corrompue ; une paix non-mafieuse ; une paix non-fumeuse. Une paix qui contraste, donc, avec l’état d’insécurité et de violence, de terreur et de peur, de menace et d’intimidation, au bénéfice de tous et de chacun. En fait, la paix en tant que cette inclination pacifique humaine, propre aux humains.

Il se trouve que les combattants du MFDC, tout humains qu’ils sont, quoiqu’incarnant Atika, ne veulent pas être moins que des humains. Autrement dit, ils veulent rester des humains, à l’égal de ceux-là mêmes qui incarnent la partie adverse, que sont l’Etat et la République réunis, et sans qu’ils n’aient aucunement besoin de s’en excuser.

 

Il se trouve, aussi, que cette partie adverse (l’Etat et la République réunies) est une incarnation d’humains. En cela, comme le sont d’ailleurs Atika et le MFDC pour leurs combattants, l’Etat et la République constituent, fondamentalement, quelque chose de sacré. Ce qui fait que, quand le président Macky Sall appelle, en leur nom, à la « paix des braves, sans vainqueurs ni vaincus », il y a là comme une émission de sa part d’un message sacré. Il faut par conséquent le magnifier, comme tel, dans le respect et l’écoute de son destinataire, Atika ; et surtout en prenant en compte sa relative capacité d’absorption du message en question.

 

Qui plus est, respecter et écouter Atika, c’est aussi, ou avant tout, prendre en compte ses revendications. C’est, en l’occurrence, se souvenir de la Plateforme Revendicative du MFDC, adoptée par les deux parties en conflit, depuis janvier 2004, comme le seul document de base pour les négociations de paix. C’est, donc, assurément, s’évertuer à interroger cette Plateforme Revendicative du MFDC, sans ambages, c'est-à-dire avec responsabilité et sérieux.

 

Ce faisant, nous (re)découvrirons que ce sont précisément Monsieur Macky Sall, d’une part, et, d’autre part, un certain Jean-Marie François Biagui qui, ès-qualités, ont adopté jadis ladite Plateforme Revendicative, en date du 8 octobre 2003, comme le seul document de base pour les négociations de paix, quand on sait par ailleurs que cette dernière comporte, entre autres, les précieuses revendications suivantes :

 

« … IV)- Du développement socio-économique de la Casamance : Mesures d’accompagnement et de consolidation de la paix :

1)- Désenclavement de la Casamance :

1.1- Création d’un trafic fluvio-maritime :

- Sur l’axe du fleuve Casamance : draguer le chenal depuis l’embouchure jusqu’au port de Ziguinchor ; baliser le chenal avec une bonne signalisation opérationnelle de jour et de nuit.

- Draguer les marigots secondaires actuellement utilisés comme voies de navigation : le Kamobeul, le marigot de Diouloulou, le marigot de Baïla, le marigot de Tobor, le Soungrougrou.

- Aménager des quais de débarquement et d’embarquement (embarcadères) dans les localités se trouvant le long du fleuve Casamance et de ces marigots. Construire notamment un ponton à Karabane.

- Créer des compagnies ou GIE de transport de voyageurs ou de marchandises.

- Ouvrir des magasins de vente de pièces détachées et de matériels de sécurité (gilets de sauvetage, instruments nécessaires à la navigation fluviale).

- Créer des centres de formation en mécanique et d’ateliers de réparation.

- Créer des structures spécialisées dans la viabilisation des axes fluviaux et l’entretien des ouvrages.

1.2- Désenclavement interne terrestre:

a)- Créer, bitumer ou maintenir en état permanent de fonctionnalité optimale :

- L’axe Ziguinchor – Oussouye – Le Cap.

- L’axe Oussouye – Elinkine.

- L’axe Le Cap – Diembéring.

- La boucle du Blouf.

- La boucle du Calounaye.

- L’axe Bignona – Sindian – Djibidione – jusqu’à la frontière gambienne.

- L’axe partant de la Nationale IV (Boungary) – Djibidione – Séléty.

- L’axe Djibidione – Suelle – Narang – Gambie.

- L’axe partant de la Nationale IV – Ndiéba – Bac de Marsassoum – Sédhiou.

- Le tronçon Carrefour Ndiaye et Diana Malary.

b)- Réaliser des appontements durables là où cela est nécessaire, notamment :

- Un pont sur le Soungrougrou au niveau de Marsassoum ;

- Un pont sur le fleuve Casamance au niveau de Sandiniéry (pour mettre le Balantacounda à portée de Sédhiou).

- Réfection du pont Emile Badiane.

1.3- Désenclavement externe:

- Reconstruire le pont de Gouloumbou (en faire un pont à double voie).

- Créer, bitumer ou maintenir en état permanent de fonctionnalité optimale :

* L’axe Gouloumbou – Maka Coulibantang – Koungheul – Kaolack.

* La piste dite des fraudeurs passant par Maka Coulibantang – Nationale I (juste avant Koungheul) : en faire une départementale que pourront emprunter les camions en provenance de Kolda ou de Ziguinchor voire des deux Guinée via Médina Gounasse, Pakour, Diaobé ou Tanaffe.

- Négocier et construire un pont sur le fleuve Gambie (Farafégny).

- Négocier la mise en état du tronçon gambien de la Nationale IV.

- Maintenir en bon état les Nationales IV et VI.

- Créer les axes routiers suivants :

* L’axe Nioro – Kaffrine (pour pouvoir aller directement de Ziguinchor à Touba, puis à Louga et à Saint-Louis sans passer par Kaolack et Diourbel).

* L’axe Kolda – McCarthy (Gambie) – Koungheul.

* L’axe Vélingara – Maka – Bassé (Gambie) – Nationale I.

N.B. : Négocier des ponts ou bacs sur le fleuve Gambie.

- Construire le chemin de fer Ziguinchor – Tamba

N.B.: Envisager son prolongement vers les deux Guinée.

- Construire un aéroport de dimensions internationales.

- Réhabiliter le port de Ziguinchor.

N.B. : Le désenclavement de la Casamance impliquant, au moins, la Gambie, il faudrait le réaliser dans le cadre du NEPAD… »

 

Au regard de ces revendications du MFDC, tout le monde devrait convenir que, en Casamance, il y a vraiment matière à appliquer, sans délai, la partie concernée, si tant est qu’elle existe, du Plan Sénégal Emergent (PSE). Et ce, sans qu’il ne soit nécessaire, dans le choix des priorités, de courir le moindre risque de heurter les susceptibilités présumées de César Atoute Badiate.

 

Oui, pensons véritablement ‘‘désenclavement de la Casamance’’ ; soyons sincères et agissons en conséquence ; donc pas de coups fourrés, encore moins de couillonnades, et nous mettrons en confiance, non seulement César Atoute Badiate, mais également tous les autres chefs de guerre de Atika.

 

 Dakar, le 10 juin 2014.

 

Jean-Marie François BIAGUI

Président du Mouvement pour le Fédéralisme et la Démocratie Constitutionnels (MFDC-fédéraliste)


Article_similaires

12 Commentaires

  1. Auteur

    Hé! Prési

    En Juin, 2014 (15:53 PM)
    " Dakar, le 10 juin 2014.

    Jean-Marie François BIAGUI"



    Té à Dakar alors.

    super! on viendra te rendre visite
  2. Auteur

    Serer

    En Juin, 2014 (16:11 PM)
    Il est seul membre de on mouvement. Va te faire f... on n'a pas besoin de toi.
    Auteur

    Abdoun

    En Juin, 2014 (16:15 PM)
    QU'ON NE SE TROMPE PAS L'ÉTAT PRÉFÈRA METTRE DE L'ARGENT POUR SATISFAIRE LES MARABOUTS PLUTÔT QUE DE DÉSENCLAVER LA CASAMANCE POUR PREUVE IL VA CONSTRUIRE À COUP DE MILLIARDS (400 SELON LES ESTIMATIONS) UNE AUTOROUTE QUI N'A AUCUN IMPACT ÉCONOMIQUE (AXE THIÉS TIVAOUANE TOUBA).

    CHERS CASAMANCAIS LE RESTE DU SÉNÉGAL NE VOUS RESPECTE PAS DONC CONTINUEZ VOTRE LUTTE.
    • Auteur

      Etat De Droit

      En Juin, 2014 (23:18 PM)
      vous avez raison,les deux autoroutes qu on va realiser pour touba et tiwawone,cela demontre que nous avons des dirigeants qui sont la pour servir les marabouts pas au peuple......on donne des hectares de terres a les marabouts gratis et nous les pauvres rien du tout on est ou la j ai oublie que nous sommes au senegal ........bievenu au pays des hypocrites
    Auteur

    From Zion

    En Juin, 2014 (18:24 PM)
    apres avoir appauvri leurs parents ils viennent hurler. tiéy ces rebelles!
    Auteur

    Callege Mfdc

    En Juin, 2014 (19:01 PM)
    en verrite les segalais sont jaloux de la casamance il ne veulent pas le developpement de ce beau pays cette situation leur arrange pour exploiter les pauvres casacais dans diverses domaines

    CHASSONS UNE CHOSE SIL Y AVAIT pas LE MFDC AUCUN CASACAIS NE SERAIT PROPRIETAIRE DUNE CHOSE MINIME QUE SOIT ELLE CEUX QUI PARLENT DE PAIX NE CONNAISEENT PAS BIENS LES SENEGALAIS REGARDEZ CE QUIL FONT AUX HABITANTS DE KEDOUGOU VOILA UN EXEMPLE A MEDITER

    les segalais sont seulement attires par nos terres et nos ressources ils n ont aucun sentiment pour le peuple de casamance ON NE SAIT PAS POUR QUOI JUSQUA PRESENT LES CASACAIS NE COMPRENNENT pas LE GRAND COMBAT QUE MENE LE MFDC comprenons une chose si le mfdc va disparaitre sans lindepence cest adire la paix les senegalais feront le lendemain le seddo de nos terres et de nos richesses ils ont commence au cap skiring et a kafountine soyons consequent nous la population de casamance les segalais sont de vrais predateur au sens propre du terme ils sont encore salles regardez leurs villes et meme leur capitale comment elle est salle LIMPOLITESSE des jeunes senegalais la violence extreme dans leurs manifestions ... tous ces maux finirons par nous envahir CASAMACAIS SACHONS QUE LE BONHEUR DE LA CASAMANCE NEST PAS DE RESTER AUX COTERS DES SEGLAIS LINDEPENDANCE EST SYNONYME DE GRANDS SACRIFICES SI ON PENSE QUILS VONT NOUS OFFRIR LINDEPENDANCE TELLE QU UN CADEAU ON SE TROMPE SEULE LA GUERRE LES FERA QUITTER LA CASAMANCE PREPARONS A DONNER NOTRE SANGS POUR UNE CASAMANCE LIBRE
    • Auteur

      Saté

      En Juin, 2014 (09:55 AM)
      tu as parfaitement raison, mon frère. tu connais tu connais bien le sénégal et les sénégalais.
      l'indépendance de la casamance est un salut pour toutes les populations de la casamance.
      si nous commettons la même erreur que nos aînés, en l'occurrence emile et autres, nous serons tous condamnés à vivre en esclave dans le sénégal.
      la casamance souffre trop d'enclavement. pour les sénégalais, ce sont eux seulement qui ont besoin de richesse. ils ne respectent que les casaçais riches, mais pas le peuples casaçais.
      je me pose la même question que toi; pourquoi les casaçais crois toujours à un lendemain meilleurs en restant avec le sénégal. indépendance est égale à sacrifice. il ne faut pas avoir peur.
      comme son palmier, la casamance fleurira.
    Auteur

    Diouf-diouf

    En Juin, 2014 (19:44 PM)
    légitime dans son ensemble, posture responsable, en définitif c'est le pays tout entier qui s'en porterait si par amour de soi, le responsable à qui sied la gestion du sénégal mettait en application ces quelques conditions à l'allure d'une ambition.
    Auteur

    Casamançais

    En Juin, 2014 (20:15 PM)
    En Casamance, le développement, les infrastructures, l'ouverture, l'emploi, ... tous ces bon mots du siècle passeront forcément par l'indépendance. Tout casamançais qui souhaite du bonheur à ses compatriotes doivent prier et s'activer pour l'indépendance. C'est la seule et unique solution.
    • Auteur

      IndÉpendance

      En Juin, 2014 (02:09 AM)
      tu as tout dit casamançais. seul l'indépendance de notre chère casamance nous sortira de ce tourbillon sénégalais. le sénégal est maudit et ils veulent nous nous trainer dans leur malédiction.
      les indépendances c'est en 1960 et la revendication du mfdc a repris en 1982, soit 22 ans de cohabitation et 32 ans de guerre. comment vous pouvez expliquez que nous sommes unis. 22 ans ne font pas une unité.
      ne soyez pas gênés, partez de chez nous, nous ne voulons pas de vous. nous voulons nous développer seul et nous sommes capable. le sénégal retarde la casamance et ses fils. nous sommes totalement différents et vous ne serez jamais capable de changer nos bonnes valeurs pour vos comportements malhonnêtes. vive l'indépendance de la casamance, vive le peuple casaçais....
    Auteur

    Haxatawir9t

    En Juin, 2014 (20:26 PM)
    TOI ABDOUN TU ES UNE MAUVAISE PERSONNE VRAIMENT.ICI AU SENEGAL TOUT LE MONDE RESPECTE TOUT LE MONDE .IL Y´A DES GENS MAUVAIS PARTOUT OÚ TU VAS DANS CE MONDE ,LA TOLERANCE EST PARTOUT MANIFESTE FAUT PAS CONFONDRE LES MAUVAIS GENS DES BONS GENS .UN HOMME INTELLIGENT DOIT DISSEQUER.DANS LES LIEUX DE TRAVAIL EN EUROPE IL FAUT QUE TU VIVES CETTE EXPÉRIENCE POUR SAVOIR QUE LE SENEGAL EST UN PARADIS SENTIMENTAL...REVIENS SUR TERRE TOI ABDOUN SI C´EST SATAN QUI T´EMBALLE
    Auteur

    Ely

    En Juin, 2014 (03:13 AM)
    Pauvre de Toi, Biaguy:



    Par tes mensonges des années 1970-1980/90, tu as causé des milliers de morts et ce retard de tout un peuple: n'est-ce pas toi qui jurait au travers de la Bible que la Casamance est une région catholique bénie par le Vatican qui la conduirait au Paradis c-à-d vers l'indépendance !!!



    Tu n'es qu'un SATAN arriviste et tu ferais mieux de fermer ta sale gueule après avoir causé autant de morts et de malheur et RETOURNE DANS TON PAYS DE Guinée Bissau et arrête ton double jeu d'hypocrite : lequel de ton MFDC et de celui des rebelles en brousse (ou en train de se la jouer dans les capitales d'Europe) tue, viole de jeunes gens en Casamance ???? !!! Si tu étais sincère et honnête, tu n'aurais jamais utilisé les mêmes lettres pour nommer ton soit-disant parti politique !!! SALAUD
    Auteur

    Mo!

    En Juin, 2014 (07:22 AM)
    VRAIMENT MONSIEUR BIAGUI, SI TU AVAIS LES PLEINS POUVOIRS, IL SERAIT TRÈS AISÉ DE NÉGOCIER AVEC TOI POUR LE BIEN DE TOUS. MALHEUREUSEMENT, NOUS AVONS AFFAIRE AVEC DES TÊTES BRÛLÉES QUI N'ONT AUCUN NIVEAU ET QUI, CEPENDANT, VEULENT SE RETROUVER CHEF D'ÉTAT MAJOR MÊME D'UN PETIT VILLAGE PERDU DANS LA BROUSSE, POUR SIMPLEMENT ÊTRE À LA HAUTEUR DE N'IMPORTE QUEL AUTRE CASAMANÇAIS. AVEC DE PAREILS GENS, TRÈS MINORITAIRES, IL FAUT SOIT UNE RÉVOLUTION CULTURELLE SOIT PRENDRE SON MAL EN PATIENCE ET LES COMBATTRE ÉTERNELLEMENT.
    Auteur

    Casaçais

    En Juin, 2014 (09:03 AM)
    LA SEULE SOLUTION POUR RESOUDRE CE PROBLEME, C'EST :

    - SOIT L'ETAT DU SENEGAL S'ENGAGE ET MET EN OEUVRE LES SOLUTIONS TELLES QUE PRECONISEES PAR FRANCOIS BIAGUI.

    - SOIT L'ETAT DU SENEGAL SE RETIRE DE LA CASAMANCE ET LAISSE LES FILS DE LA CASAMANCE DEVELOPPER LEUR TERROIR.

    LES POPULATIONS DE LA CASAMANCE ONT ASSEZ SOUFFERT DE CETTE SITUATION DE NI PAIX NI GUERRE. ET CE N'EST PAS CONCEVABLE ET CELA NE PEUT CONTINUER A DURER DES LORS QUE LA CASAMANCE NE MANQUE DE RIEN ET N'A RIEN A ENVIER AU RESTE DU SENEGAL ET AU MONDE ENTIER.
    Auteur

    Diatta

    En Juin, 2014 (13:14 PM)
    A SE QUE JE SACHE L'état et entrain de faire des éfforts il faut le reconnaitre 1 LE PONTON DE CARABANE ET DEJA FAITE 2 LE PROJET ORIO QUI VA DRAGUER LE FLEUVE CASAMANCE ET L'EMBOUCHURE ET DEJA OK 3 LE PONT EMILE BADIANE EST ENTRAIN DETRE REALISER PAR EIFFAGE IL FAUT RECONNAITRE AUSSI QUE CESAR ATOUB BADIATE NUI GRAVEMENT LA CASAMANCE vous savez le vrait probléme des casacers c'est EUX MEME KHAMOUNIOU LOUNIOU BEUG AY CON NGEN

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email