Dimanche 21 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

L'integralite du Message à la Nation du Chef de l'Etat

Single Post
L'integralite du Message à la Nation du Chef de l'Etat

République du Sénégal

Un Peuple - Un But - Une Foi

MESSAGE A LA NATION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT MACKY SALL

A L'OCCASION DU NOUVEL AN

31 décembre 2016

Mes chers compatriotes,

A l'occasion du nouvel an, je suis heureux de m'adresser à vous pour vous présenter mes vœux.

Ce soir, j'ai d'abord une pensée affectueuse pour tous ceux et celles qui, souffrant des aléas de la vie, sont démunis et rêvent d'un monde meilleur.

Nous avons à leur égard un devoir de solidarité et de partage. Je prie avec vous pour nos chers disparus et adresse mes souhaits ardents de prompt rétablissement aux malades parmi nous.

Je me réjouis de nos acquis dans la quête d'une paix durable en région naturelle de Casamance. Cette dynamique positive sera résolument confortée par la mise en œuvre intégrale des politiques et mesures d'accompagnement en cours d'exécution.

Je salue nos compatriotes de la diaspora. Je leur redis notre appréciation pour la contribution précieuse qu'ils apportent à nos efforts de développement et de solidarité nationale.

Je renouvelle mes chaleureuses félicitations à notre équipe nationale de football de plage, championne d'Afrique en titre. Puisse son exemple inspirer les Lions, que j'encourage vivement sur la route de la CAN 2017.

Mes chers compatriotes,

L'année 2016 s'achève dans une conjoncture mondiale difficile. Des économies stagnent. D'autres sont en récession. Malgré tout, notre pays continue d'améliorer ses performances économiques. Nos agrégats macro-économiques sont maîtrisés. L'inflation est maintenue à un niveau faible de moins d'un pour cent et nos relations avec nos partenaires demeurent solides et confiantes. Et avec 6,6%, le taux de croissance de notre pays reste parmi les plus élevés d'Afrique.

Le Plan Sénégal Emergent (PSE), qui termine sa deuxième année de mise en œuvre, se poursuit sans relâche.

A ce titre, j'ai inauguré des projets d'infrastructures majeurs, notamment :

- l'autoroute Diamniadio-AIBD-Sindia ;

- l'échangeur de l'Emergence ;

- la 3ème section de la Voie de Dégagement Nord ;

- et la route des Grandes Niayes, Rufisque-Bayakh-Notto-Diogo-Lompoul.

D'autres projets seront lancés prochainement, dont les routes :

- Sédhiou-Marssassoum ;

- Kédougou-Salémata ;

- Dabo-Médina Yoro Foulah ;

- Bambey-Baba Garage ;

- et la dorsale de l'île à morphile.

A ces chantiers s'ajoutent la construction du pont de Foundiougne et la réhabilitation des Routes Nationales n°1, Tambacounda- Bakel; n°2, Ndioum-Ourossogui-Kanel-Bakel; et n°7, Dialocoto-Mako.

De plus, j'ai lancé ce 14 décembre le projet de Train Express Régional (TER). C'est le plus grand projet du Sénégal indépendant. Près de 10 000 personnes travailleront sur le chantier. Au total, 15 trains d'une capacité de transport de 115 000 passagers par jour, desserviront la ligne, en raison d'un départ toutes les 15 minutes.

En utilisant les technologies les plus avancées, le TER qui sera mis service en janvier 2019 va révolutionner le système de transport public de masse de notre pays en alliant le confort, la sécurité et la ponctualité.

Nous poursuivons, en même temps, l'amélioration du transport routier, avec la mise en place prochaine, par Dakar Dem Dikk, de lignes devant desservir Tivaouane, Mbour, Touba, Saint-Louis, Podor, Matam, Fatick, Kaolack, Tambacounda, Ziguinchor et Kolda à partir de Dakar.

Mais je suis au regret de constater avec vous le nombre trop élevé d'accidents mortels sur nos routes, par la négligence des uns et l'imprudence des autres. Nous ne pouvons pas nous résigner à cette fatalité.

C'est pourquoi j'ai donné des instructions fermes pour un contrôle technique plus rigoureux des véhicules et une veille stricte sur le respect du code de la route.

Dans le secteur de l'énergie, autre pilier du PSE, nos efforts de redressement portent leurs fruits. Grâce aux mesures vigoureuses d'assainissement dans la gestion, la SENELEC qui accusait des pertes cumulées de plusieurs milliards, affiche un exercice bénéficiaire pour la troisième fois consécutive depuis 2014.

La fourniture d'électricité connait une nette amélioration. Ainsi, de 912 heures en 2011, le temps moyen annuel de coupure a été réduit à 73 heures en 2016

Rien que pour l'année 2016, la SENELEC a mis en service 270 MW additionnels, soit plus de la moitié de ses capacités cumulées en 2015, qui étaient de 510 MW. Voilà ce qui nous a permis d'améliorer considérablement la qualité du service et de donner à des milliers de Sénégalais l'accès à l'électricité.

Ces efforts seront consolidés. Après la mise en service des centrales solaires de Bokhol et Malicounda, six autres projets d'énergie solaire et éolienne seront achevés d'ici 2018, confortant ainsi notre politique de mix énergétique.

Avec tous ces acquis, mes Chers Compatriotes, j'ai le plaisir de vous annoncer une baisse de 10% sur le prix de l'électricité, à compter du premier bimestre 2017, dont les modalités seront fixées par la Commission de Régulation du Secteur de l'Electricité. Cette baisse représentera un gain de 30 milliards en faveur des consommateurs.

Mieux, grâce à nos récentes découvertes de gaz et de pétrole, de nouvelles opportunités s'offrent à notre pays d'assurer son indépendance énergétique.

L'exploitation prochaine de ces importantes ressources exige, dès à présent, une préparation sérieuse, méthodique, et sereine. A cet effet, j'ai mis en place un Comité d'Orientation Stratégique du Pétrole et du Gaz, le COS-PETROGAZ.

Cette instance multisectorielle est chargée d'assister le Président de la République et le Gouvernement dans la définition des meilleures stratégies pour favoriser l'exploitation transparente et optimale de nos ressources pétrolières et gazières, au bénéfice des générations actuelles et futures. J'ai aussi décidé de créer un Institut National du Pétrole et du Gaz pour doter notre pays des meilleures expertises dans les différents métiers du pétrole et du gaz.

Ce soir, mes chers compatriotes, je suis également heureux de vous annoncer les progrès significatifs dans notre quête de l'autosuffisance alimentaire.

Pour la présente campagne, pratiquement toutes les productions sont en hausse.

La récolte du riz a progressé, avec 950 779 tonnes ; un niveau jamais atteint. Au total, la production céréalière s'élève à 2 247 094 tonnes, et la production horticole cumule à 1 206 810 tonnes, dont 91 000 exportées; une performance sans précédent.

En définitive, seule la récolte d'arachides a accusé un très léger recul, avec 997 593 tonnes, contre 1 050 042 tonnes en 2015. En soutien aux producteurs, le prix du kilogramme d'arachides a été relevé de 200 à 210 francs.

Si notre agriculture a amélioré ses résultats malgré une pluviométrie moyenne à déficitaire, c'est parce que nous avons consenti des investissements substantiels sur les autres facteurs de production, avec une meilleure sélection des semences et une mécanisation progressive.

En effet, sur les trois dernières années, le parc mécanique agricole a été renforcé de 850 tracteurs et de plus de 60 000 autres équipements, notamment des moissonneuses-batteuses, décortiqueuses et semoirs.

L'élevage et la pêche, parce qu'ils constituent, avec l'agriculture, les sources nourricières de notre pays, restent aussi au cœur de mes priorités. C'est tout le sens de la 3e édition de la Journée de l'élevage sous le thème « Enjeux et défis d'un financement optimal pour l'émergence du sous-secteur de l'élevage ».

En conformité avec les recommandations de cette édition, le gouvernement mobilisera 31 milliards de FCFA à travers deux projets d'appui au pastoralisme dont l'un est déjà en cours d'exécution. Une attention soutenue sera accordée à la lutte contre le vol de bétail, y compris par le renforcement substantiel des peines prévues à cet effet.

Comme je l'avais annoncé à la même occasion l'année dernière, la modernisation du secteur de la pêche et de l'économie maritime s'est poursuivie.

Ainsi, la construction des quais de débarquement modernes de Yoff, Ngaparou et Pointe Sarène de même que l'aménagement d'aires de traitement et de transformation des produits de la pêche à Bargny, Fass Boye et Gooxu Mbathe sont terminés. Les travaux sont en cours pour les quais de Soumbédioune, Goudomp, Bargny et Potou, ainsi que pour les aires de traitement et de transformation des produits de la pêche de Penthium Sénégal à Thiaroye, de Mbao, Ndeppé-Rufisque et Kafountine.

Pour la sécurité des acteurs de la pêche artisanale, le stock des gilets de sauvetage a été reconstitué à hauteur de 20 000 unités.

J'ai également le plaisir d'annoncer que la vocation maritime de notre pays sera considérablement renforcée avec le lancement prochain de deux projets de grande envergure : le port à conteneurs de Ndayane et le port minéralier et vraquier de Bargny Sendou.

Avec ces deux infrastructures de classe mondiale, de nouvelles activités maritimes se feront jour et notre pays confortera son standing d'hub maritime et logistique international.

S'agissant du secteur vital de l'hydraulique, 2017 verra le démarrage du chantier de la 3e usine de Keur Momar Sarr. Les études techniques du projet d'unité de dessalement de l'eau de mer aux Mamelles et de renouvellement de 460 km de conduites d'eau à Dakar seront aussi achevées.

A terme, les besoins en eau potable pour Dakar, Diamniadio et la petite côte seront sécurisés pour 20 ans.

J'accorde la même priorité à l'hydraulique rurale, dont le programme de 300 forages, démarré en 2013, est en cours d'exécution ; 210 forages et 13 stations de pompage étant réalisés, et 45 localités principales desservies en 2016.

Au total, ces réalisations ont permis à 630 000 personnes d'avoir accès à l'eau potable.

Mais, des zones entières de notre pays, comme oubliées depuis des années du processus de développement, restent dépourvues du minimum de services publics.

A l'occasion de mes visites à l'intérieur du pays, je vois encore des villages entiers isolés du reste du pays, sans accès à l'eau et à l'électricité.

Je vois le quotidien pénible des femmes de tous âges, endurant toutes sortes de corvées insupportables.

Je trouve injuste qu'au 21e siècle, nos mères, nos épouses, nos sœurs et nos filles continuent d'exécuter des tâches d'un autre âge.

J'ai à cœur de réparer les grandes injustices qui pénalisent des millions de sénégalaises et de sénégalais. C'est pourquoi j'ai inscrit l'équité territoriale et le développement solidaire et inclusif au cœur des priorités du PSE ; parce que je veux un Sénégal de tous, et un Sénégal pour tous.

Et c'est justement la finalité du Programme d'Urgence de Développement Communautaire (PUDC) que j'ai lancé en juillet 2014 avec quatre composantes : eau, électricité, pistes de désenclavement et équipements pour alléger la pénibilité des travaux des femmes.

Après deux années de mise en œuvre, les résultats du PUDC sont plus que satisfaisants. Des centaines de villages ont été sortis de l'obscurité et du désenclavement, et ont pu avoir accès à l'eau et aux équipements pour l'allégement des travaux des femmes ; à l'image de Bambadinka, de Tessékéré, de Loumbol Samba Abdoul, de Ya Moussa et de Goundiaye, entre autres localités ayant bénéficié du PUDC.

Sur le volet hydraulique du PUDC, nous avons acquis un financement additionnel de 60 milliards de FCFA pour démarrer, dès le 1er trimestre de 2017, des travaux de construction et de réhabilitation de 251 forages.

Un nouveau lot de 1000 moulins et 1000 décortiqueuses sera également disponible pour une distribution immédiate.

Je suis très encouragé par les témoignages me parvenant directement des populations bénéficiaires du PUDC ; comme celui du Maire de la commune de Djinani, qui renseigne, après l'édification de la piste Djinani-Madina Wandifa, que le trajet qui durait de 3 à 4 heures entre ces deux localités distantes de 23 kilomètres seulement, se fait désormais en 25 minutes.

Le même écho nous est venu du Maire de la commune de Dindéfélo, qui, suite à l'installation du forage de Ya Moussa, a eu raison de dire que le PUDC est un programme de justice sociale qui met les Sénégalais sur un pied d'égalité.

Au regard de ces résultats probants, j'ai demandé au Gouvernement d'initier sans tarder la 2e phase du PUDC pour 2017-2019.

En même temps, nous poursuivrons la modernisation des cités religieuses, ainsi que la mise en œuvre du Programme d'urgence pour la Modernisation des Axes frontaliers (PUMA) et du Programme de Modernisation des Villes du Sénégal (PROMO-VILLES), déjà en cours à Dakar, Kaolack, Diourbel et Gossas.

Mes chers compatriotes,

L'école et l'Université continuent de retenir toute mon attention.

Dans un monde où le savoir et le savoir-faire déterminent le progrès des Nations, j'estime, en effet, qu'aucun investissement n'est de trop pour l'éducation et la formation.

Ainsi, pour l'année 2016, 9 547 professeurs et maîtres contractuels ont été mis en solde et plus de 21 milliards payés à titre de rappel au corps enseignant, toutes catégories confondues.

Nous avons investi plus de 89 milliards pour l'extension de la carte scolaire, les équipements et l'amélioration des conditions de travail en milieu scolaire.

Le programme de résorption des abris provisoires sera étendu à 2714 établissements en 2017, pour 6600 classes à remplacer.

Pour des campus universitaires plus accueillants, le programme de 30 000 lits pour le logement des étudiants, qui a déjà démarré à Dakar et Saint-Louis, sera poursuivi, en même temps que la construction de nouveaux restaurants.

Avec l'adoption de la loi sur les universités publiques et celle portant sur la réforme des titres et grades, nous avons créé le cadre pour une meilleure gouvernance de l'Enseignement supérieur.

Au total, l'investissement consacré à l'enseignement supérieur sur la seule période 2015-2017 mobilisera 302 milliards de FCFA.

Au regard de tous nos efforts, nous devons aussi réfléchir sur la qualité de notre système éducatif, sur ses performances et son adéquation aux besoins du marché de l'emploi.

Des mutations s'imposent, si nous voulons que notre système reste au contact du progrès.

En plus du renforcement du quantum horaire des filières scientifiques et techniques, j'ai donc fixé au gouvernement l'objectif d'orienter au moins 30% des élèves issus du cycle fondamental vers la formation professionnelle et technique.

A cet effet, 25 nouveaux centres de formation seront construits à partir de 2017, en plus du Pôle des métiers de Diamniadio et des lycées professionnels de Sandiara et de Fatick en cours de réalisation.

Plus que l'acquisition de connaissances théoriques, c'est en développant davantage une formation qualifiante aux métiers et aux activités génératrices de revenus que nous lutterons plus efficacement contre le chômage.

Le Programme des Domaines agricoles communautaires (PRODAC) s'inscrit dans cette nouvelle dynamique. A ce jour, il a permis de créer plus de 11 000 emplois, de former 8 570 jeunes et de soutenir 533 jeunes entrepreneurs agricoles déjà actifs.

Pour l'année 2016, le PRODAC s'est renforcé de 7 nouveaux Domaines, à Dodji, Boulel, Fafacourou, Notto Diobass, Niombato, Matam et Sangalkam.

Dans le domaine de la santé et de l'action sociale, nos efforts porteront en 2017 sur :

- la construction de 4 nouveaux hôpitaux, à Touba, Kaffrine, Sédhiou et Kédougou ;

- l'acquisition de 195 ambulances médicalisées ;

- le renforcement du système d'approvisionnement en médicaments grâce à l'initiative « Yeksinaa », qui facilitera la distribution de médicaments et produits essentiels aux zones isolées ;

- enfin, le recrutement de 1 000 agents dans le secteur de la santé.

Mes chers compatriotes,

Ces derniers mois, nous avons tous été émus par une série d'agressions d'une rare violence contre d'innocentes victimes.

L'Etat ne cédera pas devant de tels actes inhumains qui n'ont pas de place dans notre société.

Les pouvoirs publics continueront de veiller sur la sécurité des personnes et des biens.

Pour l'année 2017, 10 nouveaux postes de police frontaliers seront créés, 1769 agents de Police et 1416 agents de sapeurs-pompiers tous grades confondus seront recrutés.

De plus, j'ai demandé au gouvernement de travailler au durcissement des peines prévues pour certaines catégories de crimes et délits graves.

J'appelle aussi à une introspection individuelle et collective, pour que tous, ensemble, nous revenions à la sagesse des anciens, par la revitalisation des valeurs éthiques et morales comme fondement de la vie en société.

Ce soir, mes chers compatriotes, en votre nom et au mien propre, je voudrais aussi réitérer notre soutien et notre solidarité à nos frères et sœurs de la Gambie, pour une transmission pacifique du pouvoir, conformément au choix qu'ils ont librement exprimé à l'élection présidentielle du 1er décembre 2016 ; choix reconnu par la CEDEAO, l'Afrique, la Oummah islamique et les Nations Unies.

Sur ce dossier et sur d'autres, notre diplomatie, dont je me réjouis du dynamisme, continuera d'œuvrer sans relâche, y compris dans le cadre de son mandat au Conseil de Sécurité, à la promotion des idéaux de paix, de démocratie, de justice et de fraternité humaine.

Parce qu'ils font la force et la raison d'être de la Nation sénégalaise, ces idéaux nous engagent à nous rassembler par-dessus nos différences, et à être unis et solidaires, dans le respect de nos diversités.

Pour ma part, je continuerai d'y consacrer tous mes efforts, en restant dans le temps utile pour notre pays, je veux dire le temps de l'action.

Mes chers compatriotes, à tous et à toutes, je renouvelle mes sentiments d'affection et de fraternité. Je vous adresse mes vœux les meilleurs, pour une année de paix, de bonne santé et de réussite, dans un Sénégal uni et prospère. Bonsoir et Deweneti !



43 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (20:47 PM)
    Macky korr Mareme Faye moo ko yorr
    Top Banner
  2. Auteur

    Happy New Year

    En Décembre, 2016 (20:49 PM)
    Happy New Year Mr. President SALL NGAARI et Madame, notre première première djéeke Mareme Faye Birame.
    {comment_ads}
    Auteur

    Happy New Year President

    En Décembre, 2016 (20:54 PM)
    Macky korr Mareme Faye moo ko yorr



    Macky sounou President moo ko yorr



    Macky korr Première djéeke moo ko yorr



    Macky chéri Mareme Haafissou Alkhourane moo ko yorr



    Mareme yayou Amadou Macky Sall



    Mareme Faye Birame



    Birame Penda Wagane



    Dougou Dougou Wagane



    Wagane Coumba Sandiane



    Macky Sall Ngaari gorko torodo



    Avec Macky pour un Sénégal émergent et qui gagne

    {comment_ads}
    Auteur

    Jp

    En Décembre, 2016 (20:58 PM)
    Beaux Discours Merci Mr le Président. :jumpy2:  :jumpy2: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (21:00 PM)
    Un Prof Francais Dit tout !! FRANCE AFRIQUE



    https://www.youtube.com/watch?v=Pwq5kCps8ss

    Un Prof Francais Dit tout !! FRANCE AFRIQUE



    https://www.youtube.com/watch?v=Pwq5kCps8ss

    Un Prof Francais Dit tout !! FRANCE AFRIQUE



    https://www.youtube.com/watch?v=Pwq5kCps8ss

    Un Prof Francais Dit tout !! FRANCE AFRIQUE



    https://www.youtube.com/watch?v=Pwq5kCps8ss

    Un Prof Francais Dit tout !! FRANCE AFRIQUE



    https://www.youtube.com/watch?v=Pwq5kCps8ss
    Top Banner
    Auteur

    Beugue Lou Bax

    En Décembre, 2016 (21:07 PM)
    Il y a beaucoup à faire dans l'enseignement c'est a dire modifier le programme revoir les filières. revoir le recrutement des agents de l'etat, revoir les finances et de promouvoir le NTS (nouveau type de senegalais ) au lieu de promouvoir le LMD (Lutte mode danse ::danse ) puis revoir et regularisé le programme des teles et radios !!!!  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: :  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">  
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (21:07 PM)
    Il a lu tout ça. On devrait organiser un référendum pour éliminer ces discours que moi même je peux écrire. Bonne année Bonne santé niou dioublou ci farata. Passons aux choses plus sérieuses
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (21:12 PM)
    menteur et voleur tu construit notre ruine pas le developpement
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (21:12 PM)
    félicitations cher président
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (21:12 PM)
    wahga sa halate Charest pour nous Merci bcous virement
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (21:13 PM)
    Discours bien calibré merci M.Le Président, santé et prospérité sur vous pour un meilleur Sénégal :sunugaal: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (21:13 PM)
    Son frère va rembourser les impots de pétro team?

    Son proche ministre de l'assainissement sera t'il entendu par la justice?

     :contaan:  :contaan:  :contaan:  :contaan: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (21:15 PM)
    Good Job. Seul le Silence est Puissance , tout le reste n'est que faiblesse.
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (21:17 PM)
    la seule chose qui emerge c'est ton GROSVENTRE ET TESFESSES Mr le Président
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (21:18 PM)
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (21:39 PM)
    Merde way yaw arrête tes sembay mbayane de merde là et des choses utiles ou tu te casse.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sante

    En Décembre, 2016 (21:54 PM)
    Dans le domaine santé la CMU programme phare complétement zappée.Why? Monsieur le Président vire son intérêt vers les "P"...PSE -PUDC -PRODAC- PUMA-PROMOVILLES -PRAP(resorption abris provisoire) etc.

    Vive le Senegal en marche vers l'emergence.
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (22:12 PM)
    réalisations tape à l’œil à visée électoralistes: TER, autoroute Ilaa TOUBA, CICAD.( ça c'est pour que les badauds disent:"Macky mou ngui ligueye".

    Seul le PUDC a vraiment une incidence directe et salvatrice sur les populations.

    L obsession du second mandat a fait que tout president élu entre en caùpagne dés son élection.

    Ce n'est donc pas un probleme de personne mais un probleme de systéme: un president qui nomme à toutes les fonctions civiles et militaires, chef de la magistrature, disposant d une caisse noire de prés de 8 milliards qu'il peut depenser à sa guise sans rendre compte. AMOUL KENN KOUY NIAM LI BA NOPI BAYYI.

    Est il intelliigent de créer une nouvelle ville de DAKAR à Diamniadio, le larynx de Dakar?

    La spéculation foncière va tuer toutes les petites fermes agricoles, renforcer l'emprise des puissants sur les terres.

    Le Sénégal, pour ce régime est situé entre Thiés, Dakar et Mbour, et puis Fatick et Touba. si on relit ces villes, on aura un oiseau donc le bec est Dakar,les pattes Fatick et Touba.

    Pourtant, si on veut lutter contre la mortalité sur les routes, on doit investir dans le rail de Dakar à Matam, de Dakar à Ziguinchor en contournant la Gambie.

    Il y a trop de poids lourds sur les routes et pour les conducteurs de ces mastodontes, il faut montrer aux petites voitures qui est le plus costaud. Je peux affirmer ici que ces mastodontes provoquent des accidents exprès.

    le Sénégal ne peut pas émerger car la population ne croit pas à ses dirigeants actuels, elle sait que ces gens "gueumouniou li niouy wakh", ils veulent seulement ronger leur fromage. ils ne sont pas patriotes, et tant qu'il en sera ainsi, la population votera peu, ignorera la citoyenneté, le respect de l'environnement etc.

    Comparez le Sénégal au Bénin, Talon à Macky et vous verrez que nous nous dirigeons vers le sous-developpement avec ces milliers de talibés et de mendiants errants, ces marabouts qui repondent bien à l’oiseau du même nom, ces hopitaux qui exigent du cash avant tout acte medical, ces ecoles où des enseignants ne sont pas payés pendant deux mois, certains attendent depuis dix ans d'etre alignés, au meme moment le regime promet de les licencier et donne 6 milliards à Tanor pour la bamboula avec 9 millions/mois.

    vous comprenez pourquoi les toubab ne nous respectent pas.
    {comment_ads}
    Auteur

    Hm1

    En Décembre, 2016 (22:18 PM)
    Projet croix du sud hm1effet visible merci fin hm1 :taala_sylla: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Poulloh

    En Décembre, 2016 (22:30 PM)
    Macky a terminé ce discours par "Bonsoir, Dewanati".

    Comment on dit "bonsoir dewanati" en toucouleur?

    Merci d'avance.
    {comment_ads}
    Auteur

    Mauritanien

    En Décembre, 2016 (22:42 PM)
    Mes meilleurs vœux monsieur le président de la république.et à tous le peuple sénégalais.......pays de la paie....bonne année 2017....

     :fbhear: 
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (22:43 PM)
    Bonne et heureuse année Monsieur le Président

    Que l'année 2017 soit pour vous et pour la nation toute entière une année de santé

    Vive le Sénégal
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug

    En Janvier, 2017 (01:41 AM)
    Merci Mr le PR

    Yoon allah walouma projet yeup antou.

    Fii nga jèlè senegal Fii nga koo djèmè koo gueune.

    Boo Fii amoul wone niou crèè lah. Yallah te donne la santé amine et la paix pr une bonne continuation.

    Marieme faye soit plus gentille avec les femmes. Toutes se plaignent de toi. Tout mari est le mari de tous et le PR de tous. Amo loye titre mamy est à toi à 100/ 1000.

    Bonne année. Je vs aime, tout le Sénégal vs aime??????????

    {comment_ads}
    Auteur

    Humour De Kocc

    En Janvier, 2017 (01:42 AM)
    Mbarodi oublie son royaume : l'environnement ! En un mot l'universite environnentale de Toubacouta ; les cop 21 et 22 sont des affiches de cinéma Holywoodien ! Que dire des promesses de construction de 8 ponts en Casamance ? Le pont de Marsassoum est prioritaire devant le TER !
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (02:01 AM)
    mon président bonne et heureuse année vous avez oublié l'intégration des vopeches non diplômé du secteur de la pêche qui ont servi 2ans a la nation qui sont actuellement au chômage faute du ministre Oumar gueye
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (02:01 AM)
    monsieur le président dit au ministre Oumar Gueye de régler le problème des vopeches qui choment
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (02:01 AM)
    monsieur le président vous avez oublié les vopeches non diplômé de la pêche en chomage
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (02:21 AM)
    vivement 2019 pour un Sénégal libre égalitaire et démocratique !!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (02:25 AM)
    Mr le prdt votre discours a la nation

    Il revoir infrastructures il y a eu beaucoup d accident

    Chaque jours ya la famille. Endeuillée

    Faut revoir de les dref delais les routes

    Nationales n.1 et. 2 7 et 3 dans immedia si non.....
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (02:29 AM)
    j attend de voir se réalisé tout ce qu il a cité ,en 1er TER ,secondo gaz & petrole réalité ou illusion phantasmagorie ? l avenir nous le dirat . bien que n attendant rien des politiciens de l afrique ,je n ose pas imaginé que le TER ne soit que des paroles en l aire ,qui vivra vérra ; ceux à qui je souhaite mes voeux sont les braves gens d en bas ,je leur souhaite une année 2017 de percévérance ,de changement radicaux ,sérieux et exigence dans tous ce vous ferez pour vous en sortire ayant sans césse en téte l adage de nos anciens,,,,aide toi le ciel t aidera ; qui devrait commencé pour les plus avertis et lucide,,,,un comportement d auto_gestion ,de résilience c est à dire mouneu mougne comme disaient nos ancient puis am diome ,laissant de coté beaucoup de futilités ,pour les femmes ce sera banissement du xéssal ,méche linda et tous ces trop de féte : pour les gorgorlou ce sera d etre enfin lucide et de faire moins d enfants et assumer dignement et serieux juste une épouse ; voir pour l amour du ciel l exemple des pays d asie qui ont avec serieux finit par sortir des ténébres ,de la pauvreté ,aucun de ces pays n est polygame et les naissances y sont controlé ;lorque le president parle d introspection collective c est cela ,savoir se remettre en question pour pouvoir etre digne de recevoir la guidance & aide du tout puissant ,dieu . aucun pays sur terre ne s est développé avec certains de certains de ces comportements qui sévissent au senegal ,l afrique en général ; croire en dieu ,croire en soit ,croire en la vie ,exige des comportements individuels et collectfs éxigeant ,sérieux et digne ,afin de pouvoire attiré la bénédiction de dieu pour pouvoir constater la réalisation de vos ambition ,au file du temps ; il ne s agit pas seulement de se souhaiter bonne année ,pour sortire de l enfer de la pauvreté ,il faut savoir s imposé une vie austére et éxigeante vis à vis de soit meme ; bonne introspection ,chers braves gorgorlou du senegal de l afrique ,du monde entier ,car il est beaucoup plus facile de se détruire que de construire ,de réussire ,bon courage et vivement le changement des mentalité qui seul pourront au file du temps mené l afrique vers la renaissance et liberté
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (02:36 AM)
    Meunone nga bindeu livre dale ishhhh

    J'aurais aimé que tu te prononces sur les 300 milliards que tu as volé mais nada rien touss

    {comment_ads}
    Auteur

    Dr Mouhamadou Bamba Ndiaye

    En Janvier, 2017 (10:03 AM)
    NON, MONSIEUR LE PRÉSIDENT ! AVEC LA LAÏCITÉ, POINT D'ÉMERGENCE !!!

    L’année passée, dans son allocution de fin d’année, Macky SALL avait parlé d’intangibilité de la laïcité, pour les prochaines réformes constitutionnelles. Et la Constitution qu’il avait proposée fut validée, avec le soutien même de la plupart des chefs religieux. Et cette année, face à la crise sécuritaire, il ‘’appelle à une introspection individuelle et collective, pour que tous, ensemble, nous revenions à la sagesse des anciens, par la revitalisation des valeurs éthiques et morales comme fondement de la vie en société’’. Ne s’agit-il pas là d’une reconnaissance de la faillite du modèle de société laïc ? Et n’est-il donc pas temps que nos dirigeants (tant temporels que spirituels) reconnaissent que c’est la laïcité - qui exclut Dieu dans la gestion de la cité - qui est véritablement à l’origine de tous nos maux (crise multiforme). Oui, du fait de notre ancrage à cette laïcité [‘’Dieu entre parenthèses’’] que nous a inculquée le colonisateur, notre république s’engage à respecter toutes les religions - et c’est une bonne chose, mais elle s’interdit formellement de s’en inspirer. Et comment Macky SALL pourrait-il nous mener à l’émergence véritable - en dehors de Dieu ? Comment pourrait-il ne pas connaître le sort que ses prédécesseurs ? Et c’est dire qu’un débat sur la laïcité s’impose !!! [Une voie obligée pour réorienter notre pays sur la véritable voie de l’émergence !!!]. https://docs.google.com/document/d/1KbhPzL9ONEnNYYSRH30DmzZ_wT59Z67kPPjNXgQMX5U/edit?usp=sharing

    {comment_ads}
    Auteur

    Mboula

    En Janvier, 2017 (11:29 AM)
    ceque vous devez faire ces de demisioner vasalam
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (12:01 PM)
    merci pour la route Joël palmarin djefere

    un habitant de la localité
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (12:42 PM)
    Merci Mr le président tout simplement ont se de tout avec vous :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (19:36 PM)
    Oui à votre mérite tous sur la voie de l'émergence

    {comment_ads}
    Auteur

    L'hypocrisie De Nos Dirigeants

    En Janvier, 2017 (19:44 PM)
    Erdogan est pire que YAYA JAMMEH, pourtant l’état du Sénégal est entrain de satisfaire ses caprices de sanguinaires au détriment de milliers d’enfants innocents sénégalais et leurs parents. Les écoles YAVUS SELIM, meilleures écoles privés du Sénégal sont maintenant confiées à une fondation de ce dictateur, qui n’a été créée qu’il y’a 6 mois. Pire, cette merde (fondation) de Erdogan a commencé à dérouler son plan de désastre éducationnel en recrutant des jeunes bacheliers sans formations pour enseigner dans ces écoles.

    Je me demande comment nous sommes arrivés à ce stade de désintéressement de nos dirigeants à la bonne formation de l’avenir de notre pays. Que nous apporte la Turquie de Erdogan jusqu’à ce que le Président Macky Sall, le Premier ministre B A Dionne, le Ministre de l’intérieur Abdoulaye Diallo et le Ministre de l’éducation nationale Sérigne Mbaye Thiam sacrifient l’avenir de milliers d’enfant sénégalais innocents. Pourtant les services politico-stratégiques sénégalais doivent savoir que la Turquie de Erdogan n’est pas viable, car la Turquie de Erdogan risque de finir comme la syrie. Déjà sur le plan économique, ce pays est en chute libre.

    Nos dirigeants ont-ils oublié cette règle élémentaire qui veut qu’un pays n’ait pas d’amis et n’a que des intérêts. L’intérêt immédiat que peut tirer nos dirigeants sur cette affaire vaut-il l’anéantissement de l’excellent cursus scolaire qu’aurait pu avoir ces milliers d’enfant sénégalais ? Je ne le crois pas, car la vraie richesse du Sénégal réside dans la qualité de ses ressources humaines.

    Chers dirigeants, ( Président Macky Sall, Premier ministre B A Dionne, Ministre de l’intérieur Abdoulaye Daouda Diallo et Ministre de l’éducation nationale Sérigne Mbaye Thiam), on vous a confié notre Sénégal pour que vous défendez nos intérêts, nous sénégalais, et pas vos intérêts ni ceux d’un fou dictateur sanguinaire turc.



    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (20:20 PM)
    Juste travailler en silence et arrêter de se comparer à Wade, cette obsession ridicule risque de se retourner sur vous...et le dire à tes militants ignares...le peuple silencieux n'est plus manipulables..Personne n'est dupe....Wade a creusé seul son trou pendant plus de 20 ans et a fait ce qu'il avait à faire même avec ses errements..Alors qu'il t'a sorti du néant....Continue ses projets et ajoute ce que tu peux...ton successeur fera de même .....insiste auprès de tes ouailles..d'arreter de dire "Macky a fait plus que.".même Wade qui n'a rien trouvé après le PS n,a pas perdu son temps avec enfantillages.



    Vive le Sénégal (je suis sans parti politique lucide...et il y en a des milliers au pays)
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (22:01 PM)
    merci mr le PR du courrage le peuple avec vous
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (22:01 PM)
    un discour tres rassurant
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (23:02 PM)
    Macky d'où dara c est Wade qui construit l aéroport et a conçu une autoroute et un train agrand écartement pour y accéder karim avait l habitude de parler du hub (carrefour)de diamniado donc macky n a fait que récupérer leurs projets pour en faire des slogans il a tout trouvé ici .espèce de malhonete qu' il est au lieu de les remercier il les combat mais c est a son détriment. Vous avez vu aida diongue a la patte d oie donc si karim revient "lion qui dort" fera son baluchon pour rêveuse il verra
    Top Banner
    Auteur

    Max

    En Janvier, 2017 (23:22 PM)
    Puisse Dieu vous aider dans vos embitions et visions pour le Sénégal. Merci monsieur le PR dewenati
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (06:32 AM)
    deceptions: maky n a pas parlé de l exil de karim, nafi ngom OFNAC limogée pour avoir osé enqueter sur son frere aliou sall et cheikh oumar anne du COUD, petrotimbo faye sall
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email