Vendredi 24 Mai, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

Situation politique et économique : Cheikh Tidiane Dièye et ses camarades livrent leurs appréciations

Single Post
Situation politique et économique : Cheikh Tidiane Dièye et ses camarades livrent leurs appréciations
Le Secrétariat Politique National (SPN) de la plateforme Avenir Senegaal Bi Nu Begg s’est réuni ce  samedi 22 octobre 2022 à son siège à Yoff. Cette importante réunion présidée par le  Coordonnateur national, le Dr Cheikh Tidiane Dieye, a fait un large tour d’horizon de la situation  économique, politique et sociale nationale. Elle a aussi abordé, en profondeur, la situation  internationale.  


Cette réunion étant la première depuis l’installation de la 14ème législature, le Secrétariat Politique  National a saisi l’occasion pour féliciter les députés nouvellement installés. Il leur a demandé de  se mettre résolument au service du peuple sénégalais qui a placé son espoir dans leur présence à  l’Assemblée nationale. Il a en particulier exhorté les députés de Yewwi Askan Wi à porter et  promouvoir les réformes et ruptures promises aux Sénégalais durant la campagne électorale afin  de rendre à l’Assemblée nationale ses fonctions de contrôle de l’action gouvernementale,  d’évaluation des politiques publiques et de production de lois utiles au peuple.  


Dans le même sillage, le Secrétariat Politique National se félicite de la mise en place du Réseau  des Élus Locaux du Sénégal (REELS) et s’est engagé à tout mettre en œuvre, en collaboration avec  tous les autres partis de la coalition; pour en faire un instrument de promotion de la bonne  gouvernance des collectivités locales, de renforcement des capacités techniques et  institutionnelles et de facilitation échanges d’expériences et de bonnes pratiques entre  collectivités. Le Secrétariat a, à cet égard, félicité le coordonnateur national pour son engagement  dans la mise en place de ce réseau et Monsieur Adama Sarr, Maire de Keur Massar Nord et  membre de la plateforme Avenir, qui a été porté au poste de trésorier général du REELS.  


Concernant la vie de la Plateforme, le Secrétariat Politique se félicite de ce que la plateforme  Avenir Senegaal Bi Nu Begg soit devenue une organisation politique qui compte dans l’espace  politique national et qui a réussi à garder, avec constance et lucidité, ses valeurs, son projet  politique et ses orientations programmatiques.  
Le Secrétariat politique se félicite des adhésions récentes de nouveaux membres répondant aux  critères de compétence, d’intégrité et de patriotisme ainsi de plusieurs mouvements citoyens et  organisations qui se reconnaissent dans le projet d’Avenir. Pour consolider ces acquis, le  secrétariat a instruit la cellule des cadres à mener une évaluation exhaustive de la plateforme afin  de mettre en exergue ses forces et faiblesses, ses acquis, ses opportunités mais aussi défis et  menaces dans un contexte changeant.  


Dans le même sillage, en perspective du Congrès projeté dans le premier trimestre de l’année  2023, le secrétariat a mis en place plusieurs groupes de travail devant examiner certains des textes  fondamentaux de la plateforme. Ces groupes de travail portent notamment sur :  
- La relecture critique du projet politique, du positionnement stratégique et des  orientations en perspective de l’élection présidentielle de 2024 et au-delà. - Le diagnostic du modèle structurel et de la stratégie de déploiement de la plateforme  Avenir afin de proposer une forme d’organisation conforme à son ambition;
- L’examen de la stratégie de communication et l’élaboration d’une démarche adaptée au  contexte politique et social national et international, aux objectifs politique et à la nature  de la plateforme; 
- L’évaluation et la révision de la stratégie financière de la plateforme.  

Abordant la situation politique nationale, après avoir félicité le Parti Pastef Pour le démarrage de  sa tournée nationale, le secrétariat a vivement dénoncé le comportement du pouvoir de Macky  qui, une fois encore, a instrumentalisé les forces de défense et de sécurité pour entraver les  activités d’un adversaire politique. Le secrétariat politique appelle les forces de sécurité à rester  républicains et à refuser toute manipulation tendant à les transformer en milice et service du parti  au pouvoir.  


Sur la situation économique du pays, le Secrétariat Politique National a exprimé toute sa peine  face à la situation difficile dans laquelle la majorité des sénégalais est plongée du fait de  l’incompétence du gouvernement et son incapacité à apporter des réponses structurelles et  durables aux besoins du peuple sénégalais. Le gouvernement qui vient d’être mis en place a déjà  dissipé les derniers espoirs du peuple car sa composition comme le profil de ses membres a fini  de convaincre que Macky Sall a plus créé un char de combat politique qu’un gouvernement  préoccupé par l’efficacité technique et économique.  

Cette incapacité se mesure encore dans la Loi de Finance de 2022 qui établit le budget de l’État à  5.160 milliards de FCFA. Le Gouvernement se vante déjà d’avoir porté le budget à plus de 5 000 milliards. Mais au-delà de l’effet d’annonce, nul n’est convaincu de la véracité de ce chiffre tant  la malgouvernance, la corruption endémique et systémique, le manque de transparence ainsi que  gaspillage massif de ressources publiques constituent la marque de fabrique du régime de Macky Sall. Il suffit pour s’en convaincre de voir la façon dont le gouvernement a soustrait des achats du  secteur des énergies au code des marchés publics à travers le décret présidentiel 2022-1538.  Cette décision curieuse qui prouve la non transparence du gouvernement peut faire perdre des  milliards au Sénégal du fait de l’appétit vorace des entreprises bénéficiaires de ces avantages en  collusion avec des personnalités haut placées dans l’appareil d’État.

  
Le Secrétariat Politique National s’interroge en outre sur la faible ambition qui entoure les  réformes structurelles que le gouvernement doit mener pour sortir le Sénégal de la spirale de la  dépendance alimentaire vis-à-vis de l’extérieur. Malgré les déclarations récurrentes du  gouvernement sur les progrès réalisés dans la voie de son hypothétique émergence, force est de  constater que le tissu industriel et les capacités productives du Sénégal sont quasi-inexistants.  Cette situation qui accroit la vulnérabilité du Sénégal constitue aussi un frein au développement  de l’agriculture qui ne trouve aucun débouché vers l’industrie.  


La mauvaise gestion du secteur agricole, lui-même plombé par les errements de la politique  gouvernementale, l’absence de marchés, une productivité faible et des systèmes de production  archaïques, fait en effet que même lorsque l’hivernage est pluvieux, comme c’est le cas cette  année, les agriculteurs n’en tirent aucun bénéfice et continuent d’être victimes des pratiques  d’intermédiaires commerciaux et de courtiers en tout genre. Sans parler du rôle désastreux de la  SONACOS dans le secteur arachidier. Devenu un gouffre à milliards au moment où le prix de l’huile  bat des records inédits alors qu’il aurait pu ne pas dépasser 800 fcfa le litre, voire moins, la  SONACOS ressemble à s’y méprendre au mastodonte qu’était devenu l’ONCAD en son temps  avant de mourir de sa belle mort. 

Au lieu de tirer l’agriculture vers le haut, en lui offrant des débouchés, l’industrie en constitue le  principal bouchon. Il n’est pas étonnant, dès lors, que malgré la fanfaronnade récurrente du  gouvernement sur l’émergence, portée par un ministère de l’industrie qui a échoué sur tout et  partout, et dont le ministre est pourtant reconduit au même poste à chaque changement de  gouvernement, le secteur industriel ne contribue qu’à 19% au PIB et ne compte que 9%  d’entreprises formelles. La valeur ajoutée manufacturière du Sénégal n’étant que la moitié de  celle du Maroc et le 1/3 de celle de l’Afrique du Sud.  


Abordant en fin la situation internationale, le Secrétariat s’est focalisé sur la situation au Tchad et  a exprimé sa vive indignation suite au massacre de plus de 80 personnes innocentes par les forces  de sécurité alors qu’elles ne faisaient que revendiquer leur droit à une véritable démocratie.  
Le Secrétariat Politique National appelle les Nations-Unies et la Commission de l’Union Africaine  à condamner fermement ces exactions et à imposer une commission d’enquête internationale  indépendante pour faire la lumière sur ces massacres.  



4 Commentaires

  1. Auteur

    En Octobre, 2022 (00:00 AM)
    BRAVO !

    BRAVO!

    BONNE CONTINUATION !

    YEWI ASKAN WI REKK!
    Top Banner
  2. Auteur

    En Octobre, 2022 (00:07 AM)
    C EST CA LA TRISTE RÉALITÉ

    EST CE QUE LE FAIT D EFFACER  TOUT CE QUI N EST PAS FAVORABLE A MAKY  EST GRATIS?

    NOUS EN DOUTONS FORT

     CE BEAU SITE EST DEVENU

    PARTISAN A 500pc !

    BILAHI!
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2022 (14:26 PM)
       
       
      Macky est le chef d’orchestre de cette Réforme de la gouvernance mondiale
       
       
    {comment_ads}
    Auteur

    President Doul Kat Sath Daann

    En Octobre, 2022 (07:10 AM)
    300 milliards du Budget des Senegalais pour la gendarmerie

    Qui mbedj

    qui frappe 

    qui suit les tournées de Sonko

    Plus de la moitié pour sa petite soeur qui ndouli  appelée la police natiônale

    Ah SENEGAL MON PAUVRE PAYS

    TU ES HYPER ENDETTÉ PAR MAKYAVEL

    JUSTE  POUR LE BONHEUR DES HOMMES EN TENUE QUI TE CASSENT 

    QUI TE MATTENT

    QUI TE GIFFLENT

    QUI T ESPIOONNENT

    QUI TE NÉMÈKOU ENT

    EN UN MOT

    QUI  SONT CHARGÉS DE TE terroriser pour le Bonheur et la survie au POUVOIR  DU TYRAN

    MAKY SALE

    MAKY THIAFF

    MAKY FANNDÉ

    MAKY GRAND YOFF

    MAKY GUEULE TAPÉE

    MAKY FONDÉ Maky sousseul! 

    MAky PONSSÉ sans sucre pain sec

    MAKY GARGOTTE

    Maky Mbaye ndiaye GOLBÉ

    CORROSSMA DERKLÉ!

    YALLA KEPP

    MODI BOUURR DI BOUMMI !

    RIRA BIEN QUI RIRA LE dernier !

    Maky waakhou

    maki  carrapide ndiaga ndiaye

    Maky yoobalé ma

    Maky déposéma....

    Maky langu

    Maky Bourroukhlou ba dougg took!

     

    MAKY FATÉ NDEMMMB !!!

    Maaaayyy GNOU SALAAM !
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2023 (13:06 PM)
    B­­o­­n­j­o­­u­­­r, j­­e m'a­­p­p­­e­­­lle Alissia, j'ai 21 a­ns) Dé­­­bu­­t du mo­­dè­­le S­­­E­­X­­­E 18+) J'a­­ime êt­re pho­­to­grap­hi­­­ée n­­u­e) V­­­e­­­u­­i­­­l­­lez no­­­ter me­s phot­­­os à l'adr­­­esse su­i­­­va­­nte - W­W­­W­­­.­­­X­2­­­1.­­F­U­­N id04246658
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email