Mardi 20 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Tension post-électorale: Les 5 recommandations du Synpics aux organes de presse

Single Post
Tension post-électorale: Les 5 recommandations du Synpics aux organes de presse

L’élection présidentielle du 24 février 2019 s’est tenue dans un contexte sulfureux où la presse a fait l’objet de plusieurs agressions, verbales et même physiques, a fait constater le bureau exécutif national du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (Synpics). Qui, dans l’attente de la proclamation des résultats du vote, porte à la connaissance des organes de presse, quelque cinq recommandations.

A travers un communiqué, l’organe défenseur de la Liberté d’information appelle les médias à « privilégier les faits matériels dans la diffusion des résultats sortis des urnes, (à) se faire l’écho que des entités officielles habilitées par la loi à donner les résultats, (à) éviter autant que faire se peut, de manipuler mathématiquement ces résultats ou le cas échéant de s’entourer de l’expertise requise (statisticiens agréés), en n’omettant pas la mention ‘’tendances’’ ».

A défaut d’y surseoir, conseillent Bamba Kassé et ses camarades, il faut « éviter toute diffusion de positions partisanes qui ne s’appuient pas sur des chiffres estampillés ‘’Officiel’’, notamment dans les différents plateaux animés à cet effet (et) faire preuve de rigueur absolue dans la diffusion de toute information ».

«Liberté et responsabilité »

Le Synpics a par ailleurs rappelé aux médias de l’audiovisuel public comme privé, « le principe sacro-saint de l’équilibre, dans la tenue des plateaux d’opinion (émissions) et surtout, l’interdiction d’un parti pris quelconque en faveur d’un camp ou d’un autre ». Non sans appeler les organes de régulation et d’autorégulation, « à user pleinement des prérogatives régaliennes qui sont les leurs, pour veiller au maintien d’un climat de confiance entre les acteurs du jeu politique ».Dans ce même document, le bureau exécutif du Synpics n’a pas manqué de demander aux reporters de « faire leur travail en toute liberté et responsabilité », car, selon lui, « chacun d’entre nous est garant du respect dû à la corporation de par son attitude, surtout en cette période, de notre vie démocratique».

 

 

Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    En Février, 2019 (20:51 PM)
    Le Synpics doit très sincèrement régler cette façon de faire du journalisme De Pape Alé Niang. il est trop radio kankan.
  2. Auteur

    Djassè Ndoye

    En Février, 2019 (20:56 PM)
    Deuxième tour InchALLAH les Mourides vont apprendre à Moussa DIOP ce qu’est Touba dans la constellation de la Voie Lactée !



    Deuxième tour vous allez être reformatés, votre éducation défaillante sera reprise et vous en ressortirez nè nèmmmeu-nèmmaral ! Crapules !
    Auteur

    En Février, 2019 (21:20 PM)
    Sonko est Idy appllez Macky sall pour le felicite way.
    Auteur

    En Février, 2019 (22:26 PM)
    la volonte du peup;e ou l apocalypse now avec tous les juges impliques bou dara sede que du feu a partir de mercredi jusqu a la fuite de macky gni ci wara dess gno siye dess bou ken ragal yaye diambars nguene et on doit marquer l histoire de ce pays
    Auteur

    En Février, 2019 (00:32 AM)
    Vous cherche vraiment a mettre le pays en feu

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR