Dimanche 29 Mars, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

« Anthropologie de la sexualité au Sénégal » : Une thèse d’Etat, fruit de 20 ans de recherches, brise les tabous qui entourent le sexe

Single Post
« Anthropologie de la sexualité au Sénégal » : Une thèse d’Etat, fruit de 20 ans de recherches, brise les tabous qui entourent le sexe

« Anthropologie de la sexualité : philosophie, culture et construction sociale du sexe au Sénégal ». C’est l’intitulé de la thèse d’Etat présentée, samedi dernier, par Cheikh Ibrahima Niang. Ce travail, selon le jury, qui a donné la mention très honorable à l’auteur, brise les tabous qui entourent la sexualité.

Dr Cheikh Ibrahima Niang, maître-assistant à l’Institut des Sciences de l’Environnement (Ise) de l’Ucad, a présenté, samedi dernier, une thèse d’Etat sur « Anthropologie de la sexualité : philosophie, culture et construction sociale du sexe au Sénégal » devant un jury composé d’éminents professeurs de l’Ucad, d’universités américaines et françaises. Cette thèse présente une analyse des concepts et des discours autour de la sexualité. Ce travail, fruit de 20 ans de recherches, témoigne, comme le dit le Pr Abdoulaye Bara Diop, directeur de la thèse, « d’une vaste culture de son auteur qui envisage tous les aspects de son objet d’étude ». Pour le Pr Diop, Dr Niang a même « érotisé le cosmos, l’expérience et le concept ». Dans un document de 1133 pages réparties en deux volumes, Cheikh Ibrahima Niang est revenu, devant le jury présidé par le Pr Boubacar Ly, assisté de 5 autres professeurs issus de l’Ucad, des universités américaines et françaises, sur les différents aspects de la sexualité de la production à la reproduction du sexe en passant par le processus de maturité et d’accouchement.


Le sexe n’est pas une donnée naturelle

Dans cette étude, le sexe est déjà féminin au départ. Et que la femme  joue un rôle déterminant dans la sexualité.  « C’est elle qui crée la sexualité. Un capital érotique », a déclaré Dr Niang. Pour lui, on ne peut pas réduire la sexualité seulement aux organes. « Le sexe est art, un art par essence dominé, inventé et continuellement réinventé par la femme. Le discours du sexe est essentiellement produit par la femme. Il entre dans des logiques de construction des identités et de confrontation des rapports de genre », a-t-il expliqué, soulignant que « le sexe n’est pas une donnée naturelle, il est fabriqué par les processus sociaux qui enfouissent, en même temps, le masculin et le féminin dans les organes, dans les corps individuels et collectifs ».  À son avis, le discours autour du sexe doit fournir des éléments majeurs pour l’éducation sexuelle à l’école, pour l’éducation à l’égalité des genres et pour la lutte contre les violences sexuelles et la désexualisation. Malheureusement, a-t-il déploré, « l’inadéquation de nos systèmes de santé et d’éducation, de nos structures politiques aux questions urgentes des sociétés renvoie à des constructions de la masculinité et de la féminité qui sont, pour le moins, susceptibles d’être remises en cause ». Du coup, a poursuivi Dr Niang, « cette conception prolonge la barbarie comme processus de négation de l’autre, alors que le moment est venu de redéfinir la civilisation comme processus social de production pacifique et de reconnaissance de l’autre et de la gestion de la diversité ». Il reste convaincu que le viol et le harcèlement sexuel constituent des entraves à la sexualité. « Nous sommes dans un monde en crise, les repères ont changé. Les femmes sont mises dans une situation de stress terrible », a-t-il déploré.


« Wolofocentrisme »

Dans sa conclusion, Dr Niang devient  « le porte-parole de la féminisation » comme le dit son directeur de thèse. « C’est une mission honorable, mais un chercheur ne doit pas être engagé », a regretté le Pr Diop. Toutefois, le maître a estimé que certaines considérations de son élève comme les concepts, les interprétations, l’homosexualité et le « wolofocentrisme » du document paraissent « discutables ». « Il ramène tout à la société wolof, exceptés quelques textes en pulaar », a-t-il ajouté. Le Pr Moustapha Tamba, membre du jury, a indiqué que le titre de la thèse pouvait se résumer à « l’anthropologie de la sexualité au Sénégal chez les Wolofs ». Pour le Dr Niang, l’interdisciplinarité fait qu’il est difficile de se limiter à certaines considérations disciplinaires.  Le Pr Ly et les autres membres du jury comme le Pr Fatou Sow de l’Université Paris Diderot, le Pr Ellen Foley de l’Université Clark aux Etats-Unis, ainsi que le Pr Collins Airihinbuwa de l’université Pennstate aux Etats-Unis ont salué la qualité du travail du Dr Niang. « C’est une thèse féministe de très haut niveau. Une défense et une illustration de la féminisation », a déclaré le Pr Ly, qui souligne que « le sexe féminin est finalement le fondement de la civilisation ». « C’est un travail ambitieux au bon sens du terme », a ajouté le Pr Abdoulaye Bara Diop. « Le sexe est une catégorie totale, un fait total. Dr Niang en a fait l’ontogénèse et la cosmogénèse. On est un peu abasourdi quand on a fini de la lire. Elle est riche par ses données qui proviennent de la culture, des arts graphiques et des photos. C’est tout l’espace humain, mais cosmique qui y est abordé », a-t-il indiqué. À l’issue de la soutenance, le jury a sanctionné cette thèse d’Etat par une mention très honorable.  


Dr Niang plaide pour la dépénalisation de la prostitution et de l’homosexualité

Dr Cheikh Ibrahima Niang a plaidé, samedi dernier, au cours de sa soutenance de sa thèse d’Etat portant sur « Anthropologie de la sexualité : philosophie, culture et construction sociale du sexe au Sénégal », la dépénalisation des délits de prostitution et d’homosexualité. Selon lui, le taux de prévalence du Vih/Sida est très élevé chez les travailleuses du sexe enregistrées, comparées à celles qui font dans la clandestinité à cause des violences. « Ce qu’on perd, on le voit. On a donc intérêt à dépénaliser la loi dans ce sens. C’est la paix civile qui est le moteur de la sensibilisation d’une société. Il faut éviter des réactions unilatérales et émotives et avoir un regard lucide », a-t-il déclaré.

Dans sa thèse, il montre aussi tout le danger de la violence contre les homosexuels. À son avis, cette violence ne met seulement pas en danger les personnes qui la pratiquent, mais la société toute entière. Cette violence, a-t-il constaté, « augmente le taux du Vih et banalise la violation des droits humains ». « Les lois contre la prostitution et pénalisant les rapports sexuels entre personnes de même sexe apparaissent comme des reliques coloniales en contradiction logique avec les concepts de genre socialement construits qui associent le masculin », a-t-il ajouté.

Dr Niang est aussi d’avis que l’homosexualité n’est pas un « fait occidental ». « Cette pratique a existé depuis l’antiquité, depuis l’Egypte pharaonique, etc. Ces sociétés ont pu gérer ce phénomène dans la discrétion. Il faut travailler dans ce sens et éviter de pourchasser et de condamner des gens qui ont un penchant homosexuel », a-t-il expliqué. Certes, « toutes les religions l’interdisent, mais la foi est un domaine privé », tranche-t-il.


liiiiiiiaffaire_de_malade

9 Commentaires

  1. Auteur

    Yatt

    En Février, 2013 (17:34 PM)
    Encore une approche pernicieuse pour la dépénalisation de l'homosexualité ! 1133 pages ? Deux tomes ? Combien de tonne ? Il défie Iba DER dans le défaut d'esprit de synthèse ? Voire !

    Quand américain efflanqué et français à la démarche douteuse se sont invités à la présentation de cette thèse, il était à prévoir le plaidoyer pour l'homosexualité, c'est à dire la violence, l'exclusion et l'arrogance !

    Enfin, combien de pages faut-il pour qu’on parle d’encyclopédie ?

    • Auteur

      Assyla

      En Février, 2013 (17:50 PM)
      effectivement! tout ce tintamarre et cettes présence massive pour défendre les homos!
      effectivement! tout ce tintamarre et cettes présence massive pour défendre les homos!

      effectivement! tout ce tintamarre et cettes présence massive pour défendre les homos!


      effectivement! tout ce tintamarre et cettes présence massive pour défendre les homos!

      effectivement! tout ce tintamarre et cettes présence massive pour défendre les homos!


      effectivement! tout ce tintamarre et cettes présence massive pour défendre les homos!


      effectivement! tout ce tintamarre et cettes présence massive pour défendre les homos!
      les occidentaux essayent de faire porter le combat aux ''élites locales'' car ne parvenant pas à nous faire changer d'avis.



      qu' allah nous aide contre leurs stratagèmes! amiine!
  2. Auteur

    7tonnes5

    En Février, 2013 (17:45 PM)
    sorry mourid ti was a mistake, ballen ma
    Auteur

    Zeyko

    En Février, 2013 (17:54 PM)
    ENCORE UN PEDE SOUTENU PAR LES LOBBIES HOMOS
    • Auteur

      Del Sience Tutti

      En Février, 2013 (22:19 PM)
      le gars est un chercheur; tu n'a assisté a sa soutenance ni lu son travail. il a inventé une méthode révolutionnaire pour decrypter le langage codé sur la sexualité... tout ce que tu trouves a dire ce sont les eternelles calomnies sur des gens qui ne pensent pas comme toi
    Auteur

    Anthropo-socio

    En Février, 2013 (20:42 PM)
    anthropologie est a bannir.....francais,anglais,americains......n'utillisent jamais ce mot quand ils parlent de leur societe.....pourquoi? :?:  :?:  :?:  :?:  :?:  :?: 
    Auteur

    Jitel Xell

    En Février, 2013 (22:21 PM)
    le commentaire du journalits a omis le discours sur lequel l'auteur a beacoup insisté et a axé une partie de sa thése, il me semble interessant de lire d'abord le document et vous aurez comment la reflexion a éte tr's poussée
    Auteur

    Sama Xalat

    En Février, 2013 (12:32 PM)
    Je suis trés déçue! à chaque qu'ils fécilitent quelqu'un et qu'ils sont impressionnés par son travail dis toi qu'au fond c'est un assimilé, quelqu'un qui défend des choses que la religion n'aime pas.
    • Auteur

      @wax Sa Xalaat

      En Février, 2013 (12:50 PM)
      le coran dit qu'il faut aller chercher la science jusqu'en chine. ce gars a travaillé 20 ans sur des sujets tres complexes. le monde entier utilise ses découvertes. il a une grande maitrise du wolof et des théories de cheikh anta diop dont il est un des disciples les plus discrets. c'est un travailleur acharné, modialement respecté qui a passé tout son temps dans les villages les plus reculés. il a dit qu'il ne faut pas tuer les homosexuels parce que ça ne fera que developper le sida au sénégal. on peut ne pas etre d'accord avec lui... mais de grace, ne le traitons pas comme cheikh anta diop (qui de son vivant était respecté à l'etranger et ettoufé au senegal)
    Auteur

    L'indigné

    En Février, 2013 (20:59 PM)
    Dans le contexte que nous vivons ou le lobby homo cible avec outrance en déployant des stratégies te des techniques dignes des grandes guerres, je doute de la fortuité d'un tel ouvrage. Il m'a tout l'air d'être une piece du puzzle qui irrémédiablement est entrain de se mettre en place. Il existe au moins un document consultable sur internet ou est définit la strategie pour amener l'onu a obliger les États à dépénaliser l'homosexualité et comment faire dans un pays quelconque pour coincer l'État à la longue à légiferer en faveur de l'homosexualité. Cela maerche, l'onu a imposer dans ses chartres (droits de l'homme) des lois condamnant tout état membre qui n'irait pas dans ce sens. Bcp de pays ont déja des lois dans ce sens et ça continue son bonhomme de chemin tranquilement. Ce combat a commencé au Sénégal depuis fort longtemps et on voit des gestes et des actes qui semblent à priori isolés mais qui en réalité font partit du processus qui consiste à amener le combat sur le terrain légal. La puissance du lobby homo fera l reste. Si on pense que le Sénégal est à l'abri de ce fléau on se trompe lourdement, on gagnerait à être vigilant. Le gouvernement sera complice bien entendu. Il sera distant le temps que beaucoup de faits et d'incidents gravent se passeront et ainsi la question deviendra avec urgence judicierisable et vlan! le reveil sera trop tard.
    Auteur

    Un Vrai Chercheur

    En Février, 2013 (21:08 PM)
    voila un universitaire qui a attendu le temps quil faut pour faire une memorable these sans calcul de carriere, digne fils de cheikh anta, bravo, un prof doit etre comme toi
    Auteur

    Songour

    En Juin, 2013 (07:15 AM)
    Arrêtez de croire que l'homosexualité est une importation occidentale !

    Ca existe depuis toujours dans toutes les sociétés, dans les sociétés du sud l'homosexualité ne dit pas son nom, elle se pratique dans le secret, mais elle existe aussi.

    Ce qui est occidental (pour le moment) c'est l'acceptation politique de l'homosexualité, et le respect pour les personnes homosexuelles.

    Dire que l'homosexualité est un truc de blancs, c'est du racisme.

    On peut désapprouver l'homosexualité au nom de la religion, mais il ne faut pas dire n'importe quoi sur ce que c'est scientifiquement : ce n'est pas un choix personnel, même en Occident les personnes qui se découvrent homosexuelles à la puberté sont d'abord très déstabilisées, très malheureuses de ne pas être "comme tout le monde", elles n'y sont pour rien.

    C'est très facile de juger et de condamner.

    Les homosexuels sont les nouveaux bouc-émissaires de l'Afrique, surtout dans les milieux illettrés et ignorants, exactement comme les Juifs étaient persécutés par les nazis.

    Ceux qui propagent cette haine devraient avoir honte.

    Ce ne sont pas de bons musulmans.

    Un bon musulman ne juge pas tout le monde avec haine, seul Dieu juge.

    Un bon musulman ne se prend pas pour Dieu.

    Un bon musulman accueille les autres et les respecte, surtout ceux qui sont persécutés partout.

    Vous qui prônez la haine, regardez d'abord en vous même et essayez de vous améliorer au lieu de chercher des ennemis imaginaires.







Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email