Mardi 07 Décembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Certificat de nationalité pour la CNI : Les "noms dits" de la "discrimination"

Single Post
Certificat de nationalité pour la CNI : Les "noms dits" de la "discrimination"
Alors que Abdoulaye Daouda Diallo était ministre de l'Intérieur, l'ancien ministre Jean Paul Dias se plaignait, sur un plateau de télévision que "le certificat de nationalité soit demandé à certains sénégalais" pour l'obtention de certains documents comme la carte nationale d'identité. Aux yeux de l'homme politique, "c'était illégal et discriminatoire". Aujourd'hui, c'est au tour de François Mendy de déplorer la même situation, à travers une contribution intitulée: "Je suis Mendy, je ne serai pas sénégalais". Dans ce texte, il dit s'être rendu au commissariat de police de Rebeuss pour chercher une carte nationale d'identité pour son fils âgé de 5 ans. Sur place, l'agent de police "me demande l'extrait de naissance de mon fils et la photocopie de ma CNI. Je les sors et les lui remets. Aussitôt, il me répond que "ce n'est pas possible". Je lui demande pourquoi ? Il me dit que "c'est comme ça…" confie Mendy.

"Et là, poursuit le plaignant, il me dit que "Mendy" est un nom à consonance étrangère, et qu'il faut un certificat de nationalité à mon fils né à Kaolack, et âgé de 5 ans. Là, je tombe des nues… Il m'annonce que les Diallo, Touré, Ba, Gomis, Dacosta, Mané… sont aussi concernés". Scandalisé, François Mendy crie à la discrimination.

Une contribution qui n'a pas tardé à faire réagir l'ancien président du Groupe parlementaire Bby. Moustapha Diakhaté soutient mordicus que Mendy "raconte des contre-vérités". Pour ce faire, il se fonde sur le code de nationalité.

"Le nom Mendy ne donne ni ne prive de la nationalité sénégalaise. La nationalité sénégalaise est réglée par le Code de nationalité :

"Article 5 Est sénégalais

1°) l'enfant légitime né d'un père sénégalais;

2°) l'enfant légitime né d'une mère sénégalaise et d'un père sans nationalité ou de nationalité inconnue;

3°) l'enfant naturel lorsque celui de ses parents à l'égard duquel la filiation a d'abord été établie, est sénégalais;

4°) l'enfant naturel lorsque celui de ses parents à l'égard duquel la filiation a été établie en second lieu est sénégalais et lorsque l'autre parent est sans nationalité ou de nationalité inconnue.", clarifie l'ancien parlementaire, sur sa page Facebook.

Mais peut dès lors parler de discrimination dans ce genre de situations? Me Baboubar Ndoye n'en est pas convaincu. Joint par "Seneweb", le juriste consultant estime que le "certificat de nationalité est demandé dans certains cas, juste pour des raisons de sécurité. C'est pour avoir une preuve qui certifie la "sénégalité", si besoin est". La question est dès lors de savoir si c'est nécessaire de généraliser la demande de certificat de nationalité pour tous les sénégalais aspirant obtenir leur CNI ? Le débat est ouvert…


affaire_de_malade

48 Commentaires

  1. Auteur

    Juriste

    En Octobre, 2019 (15:07 PM)
    l'état du sénégal doit immédiatement faire cesser cette bêtise et sanctionner avec la plus grande rigueur le fonctionnaire (ou le ministre) à l'origine de cette mesure discriminatoire (je n'ose pas croire qu'elle provient du président de la république). d'abord, le nom mendy est aussi commun au sénégal que le nom diop ou fall ou guèye, diouf. chaque fois que je vois dans des chaînes européennes un mendy, je me dit automatiquement que c'est un sénégalais. donc le goal de notre équipe nationale alfred mendy n'est pas sénégalais? mané existe au sénégal et en guinée bissau, mais fall existe au sénégal et en mauritanie, ndiaye, diop diouf etc. existent au sénégal, en mauritanie, en gambie! il y'a même des fall guinéens (le ministre guinéen françois fall en est l'exemple). le nom de famille ne suffit pas à attester de la nationalité. la nationalité, selon notre code de la nationalité, obéit à ces critères objecftifs:

    1/ etre né au sénégal d'un ascendant au premier degré (père ou mère) qui y est lui-même né.

    2/etre de père ou de mère sénégalaise

    3/etre naturalisé sénégalais après dix ans présence au sénégal.

    dans aucun de ces critères, ne figure le nom de famille! si on demande à un diop, à un diouf, à un sarr de ne produire qu'un extrait de naissance pour une pièce d'identité, on ne doit pas exiger à un gomis, un mendy, plus qu'un extrait de naissance. car un gomis, un mendy, peut être sénégalais là où un diop, un fall, un diouf, ne l'est pas et vice versa. le code de la nationalité du sénégal ne fait pas du nom de famille une présomption de sénégalité ou de non sénégalité. il énonce des critères objectifs applicables à tous les sénégalais quelque soit leur nom de famille.

    donc si on réclame un certificat de nationalité à un mendy, on doit le réclamer à un ndiaye ou un diop.

    nous sommes dans une république bananière et ce sont ces genre de choses qui amènent les guerres civiles dans un pays.

    il faut impérativement que l'etat sévisse contre la personne qui a décidé cette mesure (qui viole la constitution notamment le principe d'égalité des citoyens, mais qui viole aussi le code de la nationalité sénégalaise en faisant du seul nom de famille une présomption de sénégalité. si c'est macky lui même qui a décidé la mesure où l'a accepté, il faut que les citoyens lésés saisissent la justice d'une action en responsabilité civile contre l'etat du sénégal et que tous les avocats soucieux des droits de l'homme les défendent dans ce dossier. la cour de justice de la cedeao devrait également être saisie ainsi que les institutions des nations unies pour faire condamner le sénégal
  2. Auteur

    Lynx

    En Octobre, 2019 (15:07 PM)
    Arrêtez ce débat inutile et insensé c’est à croire que Seneweb veut brûler ce pays.

    Quoi de plus normal de demander la preuve de l’an nationalité.

    {comment_ads}
    Auteur

    En Octobre, 2019 (15:09 PM)
    Moustapha Diakhate c'est celui qui tire tout ce qui bouge et n'ycomprend rien. Le certificat de nationalite ne doit pas etre demande sur la base de la consonnance du nom et malheureusement c'est ce qui se passe depuos des annees. Avec cette histoire de consonnance des noms j'ai vu des gens qui n'avaient pas droit a la nationalite l'avoir parce que leur nom est consonnance senegalaise.

    L'absurdite c'est des parents qui ont leur carte d'identite nationale et ont dit que l'enfant a besoin d'un certificat de nationalite.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2019 (15:10 PM)
    depuis l'annonce du petrole au Senegal les gens cherchent coute au coute LA CNI chachant que le Senegal est un pays prometteur
    {comment_ads}
    Auteur

    Diallo

    En Octobre, 2019 (15:16 PM)
    M. Diakhaté vous êtes un menteur! Je suis un Diallo né au Sénégal, mon père et ma mère sont des sénégalais nés au Sénégal, et quand je suis allé demander une CNI en compagnie de 2 amis qui ne sont pas des Diallo (un Fall et un Gaye), on m'a demandé un certificat de nationalité alors qu'eux ont pu déposer sans problème! J'ai dû aller au tribunal pour me faire faire un certificat de nationalité!

    Donc voilà un gars qui a été député et président de groupe parlementaire et qui ne connait pas le code de nationalité discriminatoire sénégalais!
    Auteur

    Juriste

    En Octobre, 2019 (15:19 PM)
    moustapha diakhaté est un semi-intellectuel plus proche, coté mentalité, de l'analphabète. Ce mendy dénonce l'attitude de l’administration sénégalaise. Il ne dénonce pas la loi. Donc au lieu de dire, de façon péremptoire que mendy ne dit pas la vérité, en brandissant le code de la nationalité, il devait, s'il était intelligent, mettre de côté le code de la nationalité et enquêter sur les pratiques de l'administration que dénonce ce mendy.

    Donc le problème ne se trouve pas dans le code de la nationalité (qui ne fait aucune discrimination), mais dans l'attitude des agents de la DAF qui, eux, pourraient violer ce code en faisant une discrimination sur les noms de famille.

    Quand à ce me boubacar ndoye interrogé sur l'article, je me demande s'il est avocat. S'il l'est, il doit être très limité. Car, justement, ces "raisons de sécurité" s'appliquent à tous les individus quel que soit leurs noms de famille car aucun nom de famille n'est présumé par la loi être sénégalais.

    Un diop peut très bien être mauritanien, malien, guinéen, français, gambien, là où un mendy est sénégalais.

    Donc la même insécurité qui consiste à délivrer une cni à un mendy sur la seule base de la pièce d'identité, est encourue dans le fait d'en délivrer à un diop sur la seule présentation de son extrait de naissance.

    Ainsi, la mesure sécuritaire la plus efficace , avec l'avantage de ne pas être discriminatoire, c'est d'exiger le certificat de nationalité à tous les demandeurs, quels que soient leurs nom de famille.

    En exiger aux uns et pas aux autres sur la seule base du nom de famille alors que sante deukoul fenne, c'est cela l'insécurité, en plus de la discrimination.

    Cela montre que nous avons encore du chemin à faire pour avoir une administration neutre, impartiale et efficace. Nous en sommes encore aux pilotages à vue, aux tâtonnements, aux improvisations.

    Une administration moderne ne fonctionne pas dans l'émotion et les subjectivisme, dépendant de l'appréciation subjective d'un agent. Une administration moderne, qui se veut efficace, doit édicter des règles objectives applicables à tous .

    Je n'imagine même pas le tollé si un état européen avait demandé à sa police de ne contrôler que les noirs, présumés être étrangers! je n'imagine même pas le tollé! C'est exactement le comportement de l'administration sénégalaise!

    {comment_ads}
    Auteur

    Surement Et Lentement

    En Octobre, 2019 (15:36 PM)
    SUREMENT ET LENTEMENT CE PAYS GLISSE.
    {comment_ads}
    Auteur

    Pape

    En Octobre, 2019 (15:46 PM)
    "l'enfant légitime né d'un père sénégalais" pourtant ; je suis sénégalais, né de parents sénégalais et d'arrières parents sénégalais, ma femme aussi. Pourtant quand mon fils est parti chercher une CNI, avec les copies des copies des 2 puis 6 CNI sénégalaises de ses ascendants tous sénégalais, on lui a dit d'aller chercher un certificat de nationalité...

    on attend ce certificat depuis 8 mois...

    {comment_ads}
    Auteur

    Moi

    En Octobre, 2019 (15:51 PM)
    Une administration irréfléchie et rétrograde
    Auteur

    Babacar

    En Octobre, 2019 (15:53 PM)
    Si j'avais quelques doutes sur le niveau des "journalistes" de seneweb (je crois qu'ils ne sont pas si je me réfère au niveau des vrais journalistes que je connais) je viens d'être édifié et définitivement ! Cette version de l'article 5 du code de la nationalité que vous venez de mettre en ligne est l'ancienne version de L'article 5 qui a été modifié par le décret de 2013. La distinction enfant légitime enfant naturel n'existe plus dans le code de la nationalité. La nationalité partout dans le monde est attribuée selon le jus sanguini ( droit de sang) ou le jus soli ( droit de sol). Au Sénégal c'est le jus sanguini:

    Art 1 : est sénégalais un enfant né au Sénégal d'un ascendant au premier degré qui y est lui-même né;

    Art 5 : est senegalais un enfant né d'un ascendant au premier degré qui est senegalais (peu importe que ce soit le père ou la mère) cette discrimination qui conférait la nationalité sénégalaise uniquement à l'enfant né à l'étranger dont seul le père est senegalais a été enlevée par le décret de 2013.

    Ensuite il y a la nationalité par le mariage : article 7: la personne qui épouse un senegalais ou une sénégalaise devient senegalais au bout de 5 ans de vie commune, sous réserve de la non dissolution du mariage, la non perte de la nationalité par le conjoint senegalais et de la non renonciation à la nationalité sénégalaise par le conjoint de nationalité étrangère antérieurement à la célébration du mariage.

    Vous devriez avoir honte de créer toute cette polémique en vous fondant sur un texte abrogé. Bou lene tal sounou deuk ngui Yalla. Il n' y a jamais eu de discrimination dans la délivrance de la carte nationale d'identité mais un contrôle a priori comme cela se fait dans tous les pays du monde.
    {comment_ads}
    Auteur

    Paco

    En Octobre, 2019 (15:55 PM)
    Ah oui, j'oubliais... est-il normal qu'une Police s'affuble de COXEURS officiant en plein jour devant et dans des commissariats ?
    {comment_ads}
    Auteur

    En Octobre, 2019 (16:03 PM)
    Pour mon cas personnel on ne me demande pas le certificat de nationalité car on n'à pas mis sur mes papiers : Traoré dit diop mais concernant mes autres frères ils ont eu les mêmes problèmes et cela depuis plus de 50 ans depuis Senghor et maintenant c'est aux autorités de gommer cette hérésie. On trouve des Diop , Seck,Thiam, Thiaw etc Gabonais ou autres nationalités donc ceci est absurde.
    {comment_ads}
    Auteur

    Salam

    En Octobre, 2019 (16:15 PM)
    Autre constat. Il ya qu a la police de Grand Dakar ou les noms de consonnance maliké ou on peut avoir la cni sans le cn car l officier de police qui y travaille connait apparemment tous les villages avoisinants les frontieres sénégalo malien mauritanienne....
    Auteur

    En Octobre, 2019 (16:21 PM)
    au senegal il y a peu de noms de famille, il faut en inventer d autres
    {comment_ads}
    Auteur

    En Octobre, 2019 (16:35 PM)
    tiens tiens tiens; le miroir vous revoit une image de salopards xénophobes...................ON SE CONNAIT.............kourous country !!
    {comment_ads}
    Auteur

    Moussa Ba

    En Octobre, 2019 (16:53 PM)
    Il fait féliciter les autorités pour cette mesure. Tous les guinéens de conakri comme de Bissau cherchent la nationalité sénégalaise. D ailleurs a l etranger tous les guineens ( Diallo etc..) se disent sénégalais. Il fait vérifier pour éviter au Sénégal le syndrome de la cité d ivoire ou les étrangers vont dominer les sénégalais
    {comment_ads}
    Auteur

    Ridicule

    En Octobre, 2019 (17:11 PM)
    C' est quoi cette connerie? comment des gambiens et des guineens de konacry ont pu obtenir la CI sénégalaise lors des élections présidentielles pour participer aux élections au sénégal? avaient ils déposé un certificat de nationalité pour l'obtenir? Voila la face cachée de l administration sénégalaise.
    Auteur

    Volai414

    En Octobre, 2019 (17:27 PM)
    LE PIRE C'EST QUE LE FAUTIF N'EST PAS CELUI QUE L'ON CROIT

    A en juger par le nombre de réactions, on peut en conclure que la chose n'est pas banale.

    Même si cela risque de me valoir quelques mots désagréables, je dirais qu'on devrait remercier Monsieur MENDY d'avoir mis les pieds dans le plat.

    J'ai l'impression que beaucoup de monde s'est prononcé sur un fond de conviction personnelle sans savoir ce que dit la loi en la matière. En cherchant, j'ai trouvé un décret de 2011 qui réglemente la procédure pour délivrer la CNI. Je n'ai pas trouvé plus récent. Il s'agit du décret n° 2011-750 du 6 juin 2011, publié au j.o n° 6615 du samedi 24 septembre 2011.

    Une lecture attentive, dépassionnée de tout l'article 5 vous édifiera et vous comprendrez que c'est bien ce point de droit qui pose problème en laissant la porte grande ouverte à la subjectivité. Je ne douterai jamais de la sénégalité de mon frère, ma sœur ou mon voisin que je connais. Mais l'autre que je ne connais pas ? Qu'es-ce qui crée le cas de doute ? Quand la loi crée le doute comme dans ce décret, c'est l'équité qui en prend un grand coup, avec tout ce que cela peut produire comme dérives.

    Bon exercice !
    {comment_ads}
    Auteur

    Koné

    En Octobre, 2019 (17:27 PM)
    Moi même je suis né à Dakar (Hôpital Abass N'daw) ayant servi à l'armée sénégalaise pendant 12ans j'ai été stupéfait de me voir demander la nationalité sénégalaise pour obtenir la carte d'identité au consulat du Sénégal en France. Et pourtant y a eu un un général de l'armée sénégalaise au nom de Yoro Koné
    {comment_ads}
    Auteur

    Ba

    En Octobre, 2019 (17:43 PM)
    je trouve légitime de demander une preuve , si il y a un doute



    mon ba c'est ba , si on demande un certificat de nationalité je le fournis



    c'est quoi le probléme
    {comment_ads}
    Auteur

    Papeg

    En Octobre, 2019 (18:01 PM)
    Il faut contrôler; ce qui est normal.



    Il faut juste demander le certificat de nationalité à tous.
    Auteur

    Lemou

    En Octobre, 2019 (18:01 PM)
    La demande du certificat de nationalité pour obtenir une Cni ne date pas d'aujourd'hui. C'est un débat inutile. C'est un papier qu'on peut obtenir dans problème au tribunal....Mamadou Oury Diallo, né à Kaolack, fils de Alpha Oumar et de Néné Bintou Diallo et différent de Khadim Seck né à Diourbel, fils de Mansour et de Nogoye Diouf...Rien n'est plus normal de demander à Mamadou Oury de présenter un certificat de nationalité.....C'est surtout pour notre sécurité à tous!
    {comment_ads}
    Auteur

    Barry H

    En Octobre, 2019 (18:33 PM)
    Ne à un village du Sénégal d'arrières grands-parents natif du village dont l'aïeul grand-mère contribua à la prospérité, je me suis vu refuser le renouvellement de MA CNI au Consulat du Sénégal faute de non présentation de ce certificat de nationalité.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sonkolait

    En Octobre, 2019 (19:31 PM)
    alors abdoulaye daouda diallo ancien ministre de l'ntérieur est guinéen et sadio mané aussi est bissau guinéen

    quel pays de merde
    {comment_ads}
    Auteur

    En Octobre, 2019 (19:38 PM)
    Vraiment c'est un faux débat car cette demande de certificat de nationalité est réservée à tous les sénégalais sans aucune exception dès lors qu'il s'agit d'une première demande de carte nationale d'identité ou de passeport.

    Quoi de plus normal

    S'il s'agit d'un renouvellement on le demande pas.

    Arrêtez cette polémique puérile
    Auteur

    En Octobre, 2019 (19:41 PM)
    D'autant plus que que M Mendy ne dit pas où est né son enfant et s'il était avec lui au moment de faire la demande.

    Attention à la manipulation et aux non dits
    {comment_ads}
    Auteur

    Ngayokhem

    En Octobre, 2019 (20:14 PM)
    Parmi les obligations pour l'obtention d'une CNI figure la 3/etre naturalisé sénégalais après dix ans de présence au sénégal.

    Pourtant un exemple juste pour montrer que derrière le texte de loi sur lequel on veut chercher des justifications, comme cela se devrait,

    force est de reconnaître qu'il ya par moments de l'abus. Dans ce cas de figure, auprès de quelle structure aller se plaindre quand ceux là même chargés de l'écoute, du conseil et de l'orientation (certains agents de Police) parfois font preuve d'une méconnaissance des textes ( quand parfois ce n'est pas par méchanceté, mauvaise foi... parce que si le texte est clair, cela revient à deux hypothèses: j'y ai droit ou je n'y ait pas droit .) hélas!

    Je rappelle mon arrière grand père fût maire de Dakar.

    l'exemple le voici: ma mère est mariée à un sénégalais dont les deux ascendants directs sont eux même sénégalais, nés au sénégal ( il n'ya donc plus de doute) et réside au sénégal depuis 36 ans aujourd'hui . il ya six ans elle a fait une demande de nationalité qui lui a été refusée alors qu'elle avait au moins deux arguments juridiquement valables:

    1- mariée à un sénégalais

    2- elle avait 30 ans de résidence au sénégal quand la loi en demande 10



    Moi, le fils de leur union, malgrè qu' à ma naissance , j'ai été déclaré par mon père à l'Ambassade du Sénégal ( donc avec N° d'acte de naissance) dans mon pays natal ( dont je ne dispose pas de nationalité) j'ai eu tous les problèmes inimaginables pour avoir ma pièce d'identité.

    En Conclusion: N'allons pas vite en besogne en voulant battre en brèche ce problème; il est réel et cause beaucoup de soucis ( jai failli ne pas entré dans la fonction publique parce que ma CNI et mon Certificat de nationalité peinait à sortir alors que j'avais bien fourni dans les pièces requises celui de mon défunt père). Il ya de la discrimination due au délit de faciès et / ou d'identité;

    sinon comment l'expliquer

    salam



    {comment_ads}
    Auteur

    Jp Dias

    En Octobre, 2019 (20:15 PM)
    Cette discriminatiion ne provient pas d'une loi; ce serait le comble mais ,semble-t-il, d'une circulaire. Je demande à quiconque qui trouve cette circulaire de m'en faire parvenir copie afin qu'elle soit ôtée de notre dispositif réglementaire
    {comment_ads}
    Auteur

    En Octobre, 2019 (20:23 PM)
    Dommage il faut juste le montre le cfa tout est normal apres ca j'avais un probleme de certificat une fois que tu presente l'argent tout sort CORRUPTION total ils savent que tu es etranger chez toi meme ils peuvent tout optenire de toi vue que tu as 2 semaines de vacance
    Auteur

    En Octobre, 2019 (20:33 PM)
    Pour avoir un certificat de nationalité, il ne faut pas juste le faire établir avec son extrait de naissance point barre qui prouve que tu es né dans une commune au Sénégal ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Killah Killah

    En Octobre, 2019 (20:51 PM)
    Après les tariikhas, vous voulez semer la discorde entre les ethnies.

    Arrêtez de grâce, faux journalistes, on connait déjà votre jeu. Vive le Sénégal
    {comment_ads}
    Auteur

    Identité Nationale

    En Octobre, 2019 (20:54 PM)
    Le simple fait d'être né au senegal ne vous confère pas la nationalité sénégalaise et la carte nationale d'identité ne doit être délivré qu'au sénégalais

    .pour éviter que des non ayant droit n'obtienne la cni les fonctionnaires de police sont tenus de prendre certaines précautions.

    Par ailleurs il convient de relever que aujourd'hui beaucoup de guinéen sont parvenus à obtenir, en toute illégalité, la carte nationale d'identité sénégalaise. Ils sont certes nés au senegal mais de parents nés en Guinée. C'est une question de souveraineté qu'il faut gérer avec toute la rigueur qui sied. C'est donc obligatoire d'exiger le certificat de nationalité ou la copie littérale, qui mentionne le lieu de naissance des parents, dans certaines situation
    {comment_ads}
    Auteur

    Identite Rationnelle

    En Octobre, 2019 (20:59 PM)
    cela se voit que tu es un xenophob a la con. Ces guineens, sont citoyens de l'Afrique de l'ouest cher ami, si tu le savais pas et bientot on sera en OUA et tu vas mourrir de haine. Connard....combien de nos compatriotes ont des CI D'AUTRES PAYS. ces gens sont nos parents du senegal au nigeria, de la mauritanie a la sierra leone.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2019 (21:04 PM)
    Chers amis, vous savez tous que pendant longtemps pour gagner les élections les partis politiques n'ont pas hésité à enrôler des maliens, guinéens, bissau guinéens etc. (PS,PDS,APR,); ne faites pas semblants vous le savez tous. Tous les sénégalais ont été scandalisés de voir des camions d'étrangers voter au niveau des frontières et même à Dakar. je pense que c'est normal que l'on vérifie la nationalité des demandeurs pour régler cette énormité. Mr Diakhaté fait parti de ces politiciens dont le parti a bénéficié de celà.

    Chers amis, je vous prie d'aller au Gabon, en guinée équatoriale pour chercher une nationalité vous vous rendrez compte qu'au Sénégal on en encore laxiste.

    Et puis je ne vois pas où est le problème si vous êtes sénégalais vous pouvez avoir facilement un certificat de nationalité; si vous ne l'êtes pas et que vous profité du laxisme alors vous avez des problèmes et vous en causer à vos enfants. Tricher bakhoul, le nom n'induit pas automatiquement la présomption de nationalité, c'est un faux débat une nationalité ça se démontre arretez vos fumisteries, sinon aux USA il n'y' aura que les prénoms indiens qui pourront avoir la nationalité.



    {comment_ads}
    Auteur

    Diallo Ciré

    En Octobre, 2019 (21:18 PM)
    Et les sereres du Gabon Ndong

    Il faut enlever les frontières la balkanisation de l'Afrique
    {comment_ads}
    Auteur

    En Octobre, 2019 (21:25 PM)
    C'est juste une pratique qui s'est instaurée depuis longtemps au Sénégal. Nous devons savoir que les noms de famille sont pratiquement les mêmes dans les pays environnants, il faudrait trouver une autre formule pour s'assurer que seuls les Sénégalais ont droit à cette CIN. Le certificat de nationalité, s'il doit constituer une preuve de son appartenance à un pays, devrait être exigé à toute personne qui ferait la demande d'une CIN. Demander aux uns et pas aux autres demeure discriminatoire.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Octobre, 2019 (21:46 PM)
    il y a des français de souche. et vous ne voulez pas qu'il y ait des sénégalais de souche.
    Auteur

    Abdou

    En Octobre, 2019 (00:10 AM)
    que des racistes dans ce pays
    {comment_ads}
    Auteur

    Mendy Raoul

    En Octobre, 2019 (00:51 AM)
    Comment se fait il que j'ai déjà ma pièce d'identité sénégalaise je suis né au Sénégal grandit au Sénégal je ne connaît que le Sénégal je connais rien de l'extérieur je pars pour pour déposé un passeport alors que j'ai déjà pièce diddentite et timbres passeport avec moi et onzdit que je suis un mendy que je dois aller chercher un certificat de nationalité sénégalaise
    {comment_ads}
    Auteur

    En Octobre, 2019 (03:05 AM)
    ce MENDY la s'il ne peut pas amener son certificat de nationalité c'est parceque qu'il n'est sénegalais. ce pays n'est pas une bordel. celui ou celle qui s'en plaind n'en qu'a quitter.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Octobre, 2019 (07:57 AM)
    Le grand probleme c'est la délivrance des extraits de naissance par les mairies à des étrangers nés hord du Sénégal pour qu'ils puissent obtenir la nationalité sénégalaise.
    Auteur

    En Octobre, 2019 (08:45 AM)
    Ce problème est tte vieux, tout nom non Wolof ou serere est à priori étranger. N’oublions pas que dans les années 60, peut-être bien avant, il y avait de fortes communautés maliennes, béninoises, guinéennes.... qui vivaient au Sénégal, beaucoup sont rentrés dans leurs pays mais la majorité est restée et fondé leur famille sur place et aujourd’hui, ces enfants nés sur le territoire sénégalais sont discriminés du fait de leur nom de famille, pire encore lorsque qu’ils sont chretiens de surcroît.
    {comment_ads}
    Auteur

    Brama

    En Octobre, 2019 (08:59 AM)
    Pourquoi ne pas généraliser la règle!! Exigeons le certificat de nationalité à tout le monde et point final! Car on peut légitiment douter de tout!! Je pense qu'il faut d'abord régler le problème de l'état civil! Nous savons qu'à l'intérieur du pays et dans la banlieu Dakaroise, il y a beaucoup de personne qui n'ont pas de pièces d'état civil et je ne vous parle pas des piècces pas du tout fiable par la faute des Maires!

    Je pense qu'avant être exigeant à ce point sur une règle qui ignore tout de la diversité culturelle et ethnique du Sénégal, et qui menace lourdement notre cohésion sociale et volonté de vie commune, réglons d'abord la simple question des déclarations de naissance à l'état civil!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Octobre, 2019 (12:01 PM)
    Moi parfois je me demande à quoi sert la piece d'identité nationale, si ni même les autorités publiques, ni les entreprises publiques n'ont pas confiance en cette carte. et ils te demande un extrait de naissance de moins de 6 mois parfois pour les emplois en plus de ta piece d'identité
    {comment_ads}
    Auteur

    Sall Ibrahim

    En Octobre, 2019 (12:30 PM)
    Il faut mettre fin à cette pratique et chercher la meilleure voie pour régler ce problème. Ça ne sert à rien les pratiques discriminatoires. Ici en Guinée-Bissau nous avons eu un Premier ministre Dia, moi même un ancien deputé je suis un Sall. Le père du coach de l'équipe nationale du Senegal est né en Guinée-Bissau. On pourra rien construire de bon en Afrique si on met pas toutes nos énergies dans les actions menant à l'intégration. Les deux gardiens de but des lions, les braves soldats et officiers originaires des autres pays... laissons l'esprit panafricain parler plus haut, mais bien sûr en contrôlant le contrôlable. Rendons hommage aux pères fondateurs qui pensaient différemment. Peace and loved love!
    Auteur

    Rick Hunter

    En Octobre, 2019 (19:51 PM)
    Salut les faits sont réels. En toute objectivité, il n'y a pas raison de polémiquer sauf si l'on est de mauvaise foi. il est aujourd'hui avéré que le délit de faciès et le délit d'identité ( fait de porter un patronyme qui n'aurait rien de soit disant sénégalais) Si vous voulez nous faire croire que le nom fait de vous un sénégalais bon teint d'office (beaucoup ne connaissent m^me pas bien leurs origines), je rappelle que cela n'est pas certain. Il ya bien des Ndiaye malien guinéen et même mauritanien et même mieux ivoirien ou gabonais. Ce fait fait battre en brèche ce postulat. Or, il ya bien aussi l'acquisition de la nationalité par le doit du sol, le droit du sang. Alors qu'en faite vous surtout si au moins l'un des ascendants est de nationalité sénégalaise. Problème.... pour ne pas dire traitement discriminatoire, un délit d'identité qui ne dit pas son nom.

    Il faut y mettre un terme si la loi est impersonnelle sinon c'est le moment de faire partager les textes et loi sur la nationalité et que tous les citoyens en aient la m^me compréhension en levant le voile sur tout point qui pourrait semer le doute.

    Devant la diversité des demandes, ne serait il pas plus objectif de limposer aux requérant sde la CNI? le débat est ouvert....
    {comment_ads}
    Auteur

    Loi De Discrimination

    En Octobre, 2019 (09:10 AM)
    au moment de retirer mon Passeport j'étais victime de cette humiliation!

    on m'a demandé d'aller chercher un Certificat de Nationalité.

    une fais au Tribunal tu es obligé de corrompre l'agent chargé des archives pour obtenir l'original de ton certificat de nationalité.



    de Grace celui qui détient sa carte d'identité a une Nationalité!
    {comment_ads}
    Auteur

    Aloha Amadou Bah

    En Novembre, 2019 (23:24 PM)
    Nous vivons dans un pays où le racisme existe même les personnes qui travail pour le gouvernement sont racistes.moi même j'ai allé au tribunal de Dakar pour déposer un natoinalité avec tout les papiers nécessaire puisque je suis née ici grandit étudier pendant 19ans sans jamais quitter le pays une seule seconde et mon père à la nationalité sénégalais j'ai même amener ces papiers pour recevoir un nationalité.Mais ils ont refusé sans aucune justification.J'avais même fait un scandale au tribunal en les traitants de raciste.En ce moment j'ai engager un avocat pour plainte auprès du procureur de la république.Le Sénégal est pays de raciste ça il faut que vous le mettez dans vos tête.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email